Depuis longtemps, l’installation du compteur Linky fait beaucoup de vague. D’ailleurs, même si le gouvernement a obligé l’utilisation de ce compteur intelligent, de nombreux Français restent réticents. Il se murmure que ceux qui refusent de l’utiliser auraient des sanctions.

Propagande du compteur Linky, une sanction dès l’année prochaine ?


Face à la crise énergétique qui frappe l’Europe, tout le monde est à la recherche de moyens pour réduire leur consommation. Le compteur Linky est un des moyens pour suivre la consommation en énergie dans chaque foyer. De plus, il présente de nombreux avantages pour les utilisateurs.

D’ailleurs, le gouvernement français a contraint la population à l’utilisation de ce compteur. Cependant, ce petit gadget d’Enedis ne parvient pas à faire l’unanimité. Certes, le pourcentage de ceux qui ont opté pour ce compteur est élevé, mais le reste crée problème.

Dans ce sens, récemment, les bruits courent comme quoi « les mauvais citoyens complotistes » qui refusent le compteur Linky seront sanctionnés. Il parait qu’à partir du 1er janvier 2023, ils devront payer 5 euros par mois en plus. Soit 60 euros par an.

Qu’en est-il vraiment de cette sanction ?


En réalité, cela ne reste que des rumeurs. Ainsi, ce n’est qu’un moyen pour faire peur les foyers qui refusent d’utiliser le compteur Linky. D’ailleurs, il semble que cette stratégie a marché avec l’aide de la presse subventionnée.

La surfacturation de 5 % n’intervient que lorsque les personnes concernées refusent de faire un relevé par an. À noter d’ailleurs que ce système existe depuis la mise en place du compteur Linky.

Cela étant dit, ceux qui ne sont pas équipés de compteur Linky ne sont pas contraints de payer un surplus sur leur facture jusqu’en 2025. Surtout lorsqu’ils effectuent au moins un relevé par an.

Attention à cette arnaque sur le compteur Linky


La polémique autour du compteur Linky n’arrête pas les malfaiteurs. Plus même, cela lui a fait savoir qu’ils peuvent en tirer profit de cette divergence d’opinions.
Depuis peu, de faux agents Enedis frappent à la porte des clients.

Ils proposent de remplacer le compteur pour faire des économies sur leur facture d’électricité. Ces faux techniciens facturent ensuite cette intervention à 6 000 euros en prétextant que le compteur de leur victime est défaillant.

Une autre arnaque sévit également depuis quelque temps. Cette fois, les faux agents Enedis arrivent chez les particuliers pour repérer les objets de valeur. À la suite de ce repérage, ils planifient un cambriolage.