George Clooney met Marion Cotillard mal à l’aise en public. L’histoire remonte de 2008. Un évènement marquant que l’ex-femme de Guillaume Canet n’oublierait sans doute jamais.

Un « rituel » s’est installé entre l’acteur hollywwodien et Marion Cotillard depuis 2008


Pour en connaître l’origine, un bon dans le passé s’impose. En 2008, la Française a obtenu un Oscar pour son rôle dans « La Môme ». Dans le film, elle jouait le rôle d’Édith Piaf. Une certaine « M » rapporta ensuite dans le Magazine Le Monde que l’acteur hollywoodien, George Clooney, a dit bonjour à l’actrice en rajoutant que « le film était formidable ».

Depuis, le père de deux enfants lui dicte toujours la même phrase en allant à sa rencontre à plusieurs reprises. Il lui répète à chaque fois qu’ils se croisent que « Le film est formidable ». Tel un perroquet, il répétait toujours cette même phrase à chaque fois que lui et la célèbre actrice tombent nez à nez.

Cette « M » serait sans doute Marion Cotillard qui brise le silence suite à un acte déplacé de la part du célèbre acteur hollywoodien.

George Clooney met Marion Cotillard mal à l’aise en public

En effet, peu de temps avant la remise des Oscars, alors que la compagne de Guillaume Canet, à savoir Marion Cotillard, se rendait à une soirée. George Clooney se précipite à nouveau vers elle sous les yeux de plusieurs stars hollywoodiens. Cependant, cette fois, il ne répète pas le rituel qu’il avait l’habitude de faire.

La dénommée « M » précise qu’à la place, il s’agenouilla devant l’actrice et implore son pardon. La raison était qu’en réalité, le mari d’Amal Clooney n’avait jamais vu le film « La Môme » et qu’après l’avoir enfin visionné, il en est sorti totalement bouleversé. Le célèbre film dont il fait tant d’éloges était donc un film qu’il n’a même pas regardé jusqu’à lors.

Lors de cet acte déplacé par l’acteur, il y avait beaucoup de monde autour d’eux, confie Marion Cotillard. L’acte et les mots de George Clooney met Marion Cotillard mal à l’aise et provoque un gêne sans pareille chez l’actrice. La raison était que ce n’était ni le bon endroit ni le bon moment pour faire ce genre de révélation.