Accueil / People / Gestion de la crise sanitaire: Jean-Pierre Pernaut interpelle sur les incohérences

Gestion de la crise sanitaire: Jean-Pierre Pernaut interpelle sur les incohérences

Gestion de la criqe sanitaire: Jean-Pierre Pernaut interpelle sur les incohérences

Jean-Pierre Pernaut vient de réintégrer le journal télévisé de 13h de TF1 le 24 août 2020. Le journaliste de 70 ans s’est absenté du petit écran depuis le début de la période de confinement. Puis c’est le temps des vacances, un moment qu’il a partagé avec sa famille.

Comme chaque année les présentateurs et les animateurs des émissions télévisées de la France ont pris quelques jours de vacances mérités. Si la majorité ont opté pour un moment de détente au bord de la mer, certains ont décidé de se ressourcer ailleurs.

Trop d’incohérences


Depuis quelques temps, le gouvernement français alerte sur une éventuelle deuxième vague de la pandémie. Plusieurs départements dépassent le seuil d’alerte des personnes contaminées si on se réfère aux taux d’incidence. Mais cette situation n’empêche pas les dirigeants de permettre aux plusieurs événements publics de se dérouler.

Pour la capitale française par exemple, on annonce que les cyclistes ne sont pas obligés de porter des masques. Et pourtant, les consignes ne sont pas pareils pour les piétons. Ces derniers doivent impérativement porter des masques sous peine de sanctions. Et si les piétons font leur jogging, ils sont dispensés de masques aussi. Une décision que le pape du JT de 13h juge assez incohérente.

Dénonce les mesures prises pour Marseille


Le mercredi 26 août 2020, Jean-Pierre Pernaut s’est indigné en relatant la nouvelle concernant la gestion de la crise sanitaire à Marseille. Cette ville de la région du Bouches-du-Rhône fait partie de celles qui ont un taux d’incidence très forte. Et pourtant, un évènement sportif de grande envergure est au rendez-vous dans cette ville pour ce weekend.

Face à tant d’incohérences, le mari de Nathalie Marquay n’arrive pas à cerner les éléments qu’on lui demande de relater dans son journal. Pour un journaliste rien n’est plus grave que le fait de ne pas pouvoir relater avec cohérence les éléments de son journal télévisé. Or dans ce cas, les informations sont eux-mêmes incohérentes et difficiles à gérer. Du coup ça énerveà la fin.