Grèves dans le secteur aérien, les syndicats de différentes compagnies aériennes ont alerté sur des risques de mouvements sociaux. Certains vols risquent d’être annulés durant les fêtes de fin d’années.

Grèves dans le secteur aérien, un préavis de grève à Air France


Les fêtes de fin d’années risquent d’être compromises pour ceux qui pensent partir à l’étranger. En effet, plusieurs compagnies aériennes ont annoncé des risques d’arrêt de travail de leur personnel dans les prochaines semaines. Dans ce sens, le magazine La Dépêche du Midi consacre un dossier sur les débrayages qui sont prévus dans le secteur aérien en cette fin d’année dans ses colonnes.

Chez la compagnie Air France, deux syndicats ont déposé un préavis de grève pour le 22 décembre au 2 janvier. Ce serait en raison d’un désaccord entre la direction du groupe et l’Union des Navigants de l’Aviation Civile (Unac) et le Syndicat des Navigants du groupe Air France (SNGAF) au sujet de l’accord collectif des hôtesses et stewards.

Un tract syndical révèle que ce préavis a pour but d’avertir la direction. Malheureusement, cette dernière ne l’est pas entendue. Donc, seule une mobilisation forte pourrait changer la situation.

De son côté, la direction d’Air France annonce que la négociation est en cours dans une interview accordée à TF1. De plus, leur objectif serait d’atteindre un nouvel accord. Par contre, les deux syndicats affirment vouloir rejeter toute mesure unilatérale de la part de la direction. « Se retrouver à la merci d’une direction qui, d’un trait de plume, peut modifier à sa guise tout ce qui touche à notre métier est inacceptable », ont-ils conclu.

Mécontentement chez EasyJet


La situation est la même chez EasyJet. L’accord collectif des hôtesses et stewards est également la source de conflit. Donc, le Syndicat National du Personnel Navigant Commercial (SNPNC-FO) alerte « sur un risque très important d’arrêt de travail du personnel navigant commercial durant les fêtes de fin d’année. Ce serait en lien avec les négociations sur les salaires.

En effet, le personnel prévoit faire la grève à cause de la dégradation des conditions de travail suite à de graves erreurs stratégiques. Puis, la compagnie propose des augmentations de salaire qui ne couvrent pas l’inflation.

Mais EasyJet refuse les éléments principaux de leur revendication. Cependant, pour l’instant, l’organisme syndical n’a pas annoncé avoir déposé de préavis de grève.

Menaces de grèves chez Ryanair

Le personnel navigant de la compagnie low cost belge Ryanair menace également d’un mouvement de grève en fin d’année. En effet, la Centrale Nationale des Employés (CNE) alerte la direction par le biais d’un courrier le 21 novembre dernier.

Si la situation reste inchangée d’ici les fêtes de fin d’années, le personnel pourrait exprimer leur colère à cette occasion.

Par conséquent, la compagnie TAP Air Portugal a indiqué vouloir supprimer 360 vols au début du mois de décembre en raison de la grève de son personnel navigant prévue le 8 et 9 décembre 2022.