Journaliste et présentateur du journal officiel de 13h sur la chaîne TF1, Jean Pierre Pernaut est devenu un personnage de l’audiovisuel français. Depuis quelques temps, il a laissé sa place au journal officiel à Jacques Legros et présente la chronique du midi en direct. Une décision difficile mais nécessaire.

Sous ses bonnes manières et son humour de temps en temps, il dispose d’un caractère bien trempé. Il n’hésite pas à appuyer là où ça fait mail si besoin. Il n’hésite pas à le montrer parfois.

Un caractère bien trempé de père en fille


Agacée de ne jamais vue qu’en tant que fille de Jean Pierre Pernaut, sa fille Lou Pernaut s’est indigné sur les réseaux sociaux. Elle raconte qu’elle veut être considérée comme Lou mais plus comme la fille du journaliste Jean Pierre Pernaut. Elle a affirmé cette indignation avec une vidéo Tik tok. Comme légende, elle a mis “Aimez-moi pour moi-même ou ne m’aimez pas”.

Très remontée, Lou raconte qu’elle en a plus qu’assez des questions concernant sa filiation avec Jean Pierre Pernaut. Force est de reconnaître que recevoir des mots comme :”J’adore ton père ! Ton père peut me faire une dédicace ? C’est trop ouf d’avoir un parent mondialement connu !” à longueur de temps peut être ennuyant.

Ce coup de gueule concernant les mesures de déconfinement


Le mois d’avril dernier, Jean Pierre Pernaut a clame haut et fort lors du chronique du midi en direct son opinion concernant les manières utilisées pour le déconfinement. Le journaliste parle d’incohérences dans les mesures à prendre. “Les masques interdits en pharmacie mais autorisés chez les buralistes. Comme les fleuristes fermés pour le 1er mai mais les jardineries ouvertes. Comme les cantines bientôt ouvertes mais les restaurants toujours fermés”, étonne-t-il en direct.

A voir les réactions des internautes sur les réseaux sociaux, Jean Pierre Pernaut n’est pas le seul à être indigné face aux mesures prises. Des milliers de personnes ont réagi à ce sujet sur Twitter. La majorité comprend la position de Jean-Pierre Pernaut, et certains le voient à une haute fonction en tête de l’État. “Jean-Pierre Pernaut a toujours eu un coté proche du peuple en tant que journaliste, que ça soit sur les choix de reportage, d’actualité du journal officiel de 13 heures” affirme certain.