Le mardi 13 décembre est organisée une conférence internationale concernant la guerre en Ukraine. Cette réunion vise à chercher de stratégies pour soutenir ce pays attaqué par la Russie. Mais le comportement d’Emmanuel Macron crée polémique.

Guerre en Ukraine, le cavalier seul diplomatique d’Emmanuel Macron


Le journal Le Monde s’est mis à enquêter sur l’implication du président français par rapport à la guerre en Ukraine. Concrètement, l’article évoque la stratégie d’Emmanuel Macron depuis le début de ce conflit.

D’ailleurs, son comportement est pointé du doigt. Apparemment, les diplomates et les partenaires européens ne sont pas du tout ravis. Il se serait illustré d’un jugement « solitaire », mais surtout peu diplomatique.

Dans la foulée, le quotidien divulgue également un échange entre Vladimir Poutine, Volodymyr Zelensky et le président français. Par ailleurs, il y avait également de nombreux présidents européens. Leur discussion a eu lieu environ quatre jours avant l’invasion russe.

Des échanges surprenants avec Vladimir Poutine


D’après les révélations du journal Le Monde, le documentaire intitulé Un président, l’Europe et la guerre, œuvre de Guy Lagache diffusé sur France 2 a mis sens dessus dessous la terre diplomatique. Apparemment, les Allemands sont furieux, mais Poutine en est encore plus.

Mais les plus choquants et les plus impressionnants dans cet échange restent celui du président français et son homologue russe. Le monde a même souligné une conclusion qu’il juge de « faussement futile ».

Concrètement, ce passage révèle les paroles de Vladimir Poutine sur la confiance, le fitness et le hockey sur glace. De plus, il insiste sur le fait que les deux hommes sont toujours une relation de confiance. À en croire l’extrait de leur conversation téléphonique, le président russe a répondu au président dans une salle de sport.

Une conférence avec Zelensky plein de suspens


En se basant toujours sur l’enquête de journal Le Monde, leur échange a encore continué pendant quelques minutes. Il parait que la véritable chute a été coupée au montage. En effet, l’Élysée a fait preuve de son pouvoir en exerçant un droit de regard à l’équipe de production.

À son tour, Emmanuel Macron révèle au président russe qu’il est sur le point de rejoindre la salle de boxe de l’Élysée. En réponse, ce dernier lui conseille de penser à Zelensky au moment où il porterait son coup.

Mais ce détail aurait créé polémique puisque Vladimir Poutine n’a pas hésité à tout balancer. Il semble qu’il a bien choisi son moment à l’approche d’une rencontre entre Macron et Zelensky. Ce serait dans le cadre d’une conférence de soutien à l’Ukraine en présence de 47 pays et du secrétaire général de l’ ONU à Paris. L’invité d’honneur serait la première dame de l’Ukraine Olena Zelenska.