Guillaume Canet séparé de Marion Cotillard ouvre son cœur pour évoquer une autre fâcheuse épreuve qu’il a traversé dans le passé. Dans ce sens, le magazine Spécial Dernière rapporte les confidences de l’acteur-réalisateur français de 49 ans à ce propos. En même temps, le papa de Louise et Marcel en pleine crise conjugale avec l’actrice oscarisée parvient à s’en sortir.

Les confidences de l’acteur


En effet, à la question sur le comble pour un acteur, Guillaume Canet séparé de Marion Cotillard répond sans hésiter.

Dans ce sens, l’acteur-réalisateur français de 49 ans affirme qu’il s’agit du fait de se retrouver avec un visage paralysé.
Apparemment, le papa de Louise et Marcel a vécu cette situation et il en parle dans les colonnes du Spécial Dernière.

Par ailleurs, sa paralysie faciale remonte à plusieurs années mais la publication se penche dessus dans sa dernière édition.
Notamment, celui qui a partagé une quinzaine d’année de vie commune avec l’actrice oscarisée livre quelques confidences sur cette fâcheuse épreuve.

Une autre fâcheuse épreuve


En effet, Guillaume Canet séparé de Marion Cotillard évoque sa paralysie faciale d’il y a quelques années dans son interview.

Dans ce sens, l’acteur et réalisateur français se retrouve dans un cabinet à 22 h 30, dix ans plus tôt.
Apparemment, une connaissance lui donne les coordonnées de ce spécialiste qui va l’aider à se tirer d’affaire.

Notamment, à l’époque il se retrouve au fond du gouffre après deux longs mois à souffrir faute de cette paralysie faciale.
Par ailleurs, l’état du papa de Louise et Marcel n’a fait qu’empirer avec le temps qui passe.

Guillaume Canet séparé de Marion Cotillard


En effet, Guillaume Canet se retrouve avec un œil totalement paralysé et son visage complètement descendu.

Dans ce sens, celui qui partage la vie de Marion Cotillard n’arrive plus à fermer son œil, le rendant fou.
Apparemment, il ne parvient pas à dormir pendant 72 heures provoquant de très fortes doses de cortisone.

Notamment, l’acteur et réalisateur français raconte qu’il avait l’impression qu’un feu se développait à l’intérieur de son corps.
Néanmoins, après plusieurs mois de rééducation et un rééquilibrage alimentaire, le papa de Louise et Marcel se rétablit.