Le prince Harry brise le cœur de William par le biais d’un SMS cruel à l’époque des débuts de leur relation tendue. Dans ce sens, le prince de Galles aurait fait un pas vers le duc de Sussex afin de consolider leur relation. En d’autres termes, l’époux de Kate Middleton souhaite apaiser les rapports avec son frère mais ce SMS cruel a tout gâché.

Ce SMS cruel du prince Harry


En effet, le magazine Woman’s Day rapporte que le prince Harry brise le cœur de William par ce SMS cruel.

D’un autre côté, la publication affirme le duc de Sussex furieux suite à la publication de ce fameux SMS problématique.
Apparemment, c’est Valentine Low qui l’a rendu public, l’auteur d’un ouvrage à charge dénonçant le comportement parfois indélicat des Sussex.

Notamment, dans le cadre de son livre qui s’intitule Courtiers : The Hidden Power Behind the Crown.
Par ailleurs, le journaliste précise que Harry a cruellement snobé une proposition de son frère pour apaiser les tensions.

Harry brise le cœur de William


En effet, le prince de Galles propose une rencontre avec son frère par le biais d’un message WhatsApp.

Dans ce sens, il prend cette initiative au moment où le duc et la duchesse du Sussex effectuent leur déballage.
Apparemment, le second fils du roi Charles III et son épouse ne savent pas comment réagir face à cette proposition.

Notamment, il semble apprécier cette suggestion au début mais il finit par se demander à qui son frère le dirait.
Par ailleurs, William lui répond qu’il devrait en informer son secrétaire particulier comme il faut ménager son emploi du temps.

Le point de vue d’un expert


En effet, Harry brise le cœur de William en écrivant « Ne viens pas » suite à leur conversation sur WhatsApp.

D’un autre côté, le papa de Lilibet et Archie aurait été choqué en constatant que leur conversation était rendue public.
Dans ce sens, le duc de Sussex souligne qu’il n’a pas eu le bon rôle dans ses rapports avec son frère.

En même temps, l’époux de Kate Middleton a toujours tenté de se rapprocher de son frère pour apaiser les tensions.
Et pourtant, selon ce spécialiste des têtes couronnées, « toute chance de construire la réconciliation est tombée à l’eau ».