Le roi Charles III ne veut rien savoir de la situation actuelle de son fils Harry en difficulté financière. Dans ce sens, il prend la décision de n’accepter que les mails en évitant les appels téléphoniques de son fils. Par conséquent, le duc de Sussex prend la décision d’appeler sa grand-mère la souveraine d’Angleterre pour lui demander de l’argent.

Je ne suis pas une banque


En effet, avant de s’éteindre la reine Elizabeth II se lance dans une mission pacifique pour tenter de réunir la famille.

Dans ce sens, la souveraine souhaite rétablir la relation entre son fils Charles et son petit-fils Harry devenue extrêmement tendue.
Particulièrement, depuis que le désormais souverain d’Angleterre prend la décision de cesser de prendre les appels téléphoniques de son fils.

Apparemment, le mari de Camilla Parker-Bowles n’en pouvait plus de ses demandes d’argent incessant suite à sa décision de quitter l’Angleterre.
Notamment, des sources proches du Palais royal britannique livre quelques confidences à ce propos sur les colonnes du magazine Sun.

Harry en difficulté financière


En effet, Harry en difficulté financière n’hésite pas à bombarder la souveraine d’appels au cours de la dernière année de sa vie.

Cependant, la reine Elizabeth II n’était ni disposée ni capable de l’aider à cette époque à cause de son état de santé fragilisé.
En même temps, elle se retrouve contrainte de céder de nombreuses tâches en raison de sa santé défaillante.

Par ailleurs, la souveraine demande à son fils la raison pour laquelle il n’accepte pas les appels d’Harry.
Notamment, le désormais souverain d’Angleterre lui répond sans aucune hésitation « Parce que je ne suis pas une banque ».

Charles III ne veut rien savoir


En effet, la défunte souveraine avait toujours apprécié ses discussions au téléphone avec son petit-fils malgré la distance.

Cependant, elle se demande pourquoi Harry en difficulté financière n’en parle pas avec son papa.
Dans ce sens, une source proche du Palais confie que Charles ne prenait plus les appels de l’époux de Meghan Markle.

Apparemment, Charles III a insisté pour que son fils lui envoie un e-mail à la place de cet appel téléphonique.
En même temps, les autres membres de la famille royale britannique, dont le prince William, coupent le pont avec les Sussex.