Cela fait maintenant un an que Meghan Markle et le prince Harry ont renoncé aux protocoles royaux. Une décision que la famille royale n’arrive toujours pas à digérer.

 Meghan Markle et le prince Harry abandonnent tout…


En effet, depuis que la reine Elisabeth II s’est rendu compte que Meghan Markle a un fort caractère et qu’elle ne se laisse pas manipuler, l’ex-actrice est devenue la mal-aimée de la famille royale.

Ce caractère de la duchesse du Sussex commençait à poser problème au sein de la famille royale. Car normalement, toutes les apparitions publiques ou les déclarations doivent se faire dans le règlement de la monarchie. Pour cela, la souveraine pensait que l’ex-actrice serait une bombe à retardement au palais.

Ainsi, elle n’avait qu’une seule solution pour que Meghan Markle jette l’éponge et abandonne tout : lui pourrir la vie au palais. D’ailleurs, tous les coups sont permis. Malheureusement pour Elisabeth II, ce n’était pas ce qui s’est passé…

En effet, l’ex-actrice a réussi à convaincre son époux de quitter ensemble leurs fonctions royales. Plus encore qu’ils aillent vivre dans un autre pays. C’est le début du Megxit !

Ils sont de plus en plus populaires


Au début de leur décision, Meghan Markle et le prince Harry ont été vivement critiqués. En réalité, comme le couple vivait au profit de la famille royale, il n’était pas indépendant financièrement. Alors, immédiatement, ils ont fait face à des problèmes d’argent.

Mais déterminés à ne plus revenir au palais, les Sussex ont redressé la barre très haute en décrochant plusieurs contrats. À l’exemple de leur collaboration avec Netflix ou encore leur participation à plusieurs podcasts.

Aujourd’hui, les problèmes financiers sont loin derrière Meghan Markle et le prince Harry. Aussi, ils peuvent faire ce qu’on leur avait interdit quand ils étaient encore membres de la famille royale. Effectivement, ces choses-là les rendent plus populaires que jamais !

De leur côté, les membres de la famille royale n’apprécient guère cette popularité des Sussex. En effet, celle-ci cachera de plus en plus les actions du prince héritier, William.