Pour les banques, la hausse du taux de crédit immobilier était inévitable face aux coûts de financement. En effet, elles n’ont pas eu d’autres choix que d’augmenter leurs barèmes au grand désarroi des emprunteurs.

Hausse du taux de crédit immobilier par les banques

Depuis le mois de février dernier, les taux de crédit immobilier n’ont cessé d’augmenter. En effet, avec les coûts de financement qui dépassent les 2%, les marges des banques sont de plus en plus limitées. C’est pourquoi, elles doivent transférer une partie de la hausse sur les taux de crédit immobilier.

Ainsi, le fait qu’il n’est plus possible d’emprunter à moins de 2% n’est plus une surprise pour personne, quelle que soit la durée. De plus, les établissements sont de moins en moins nombreux à proposer du crédit immobilier. Ils comptent attendre le prochain relèvement du taux d’usure pour éloigner tout risque.

Normalement, cette révision devra être effectuée au prochain mois de Janvier. Ainsi, les emprunteurs devront faire preuve de patience d’ici-là.

Taux moyens constatés dans les banques

Selon Julie Bachet, directrice générale de Vousfinancer, les taux auraient plus que doublé cette année. Ils sont effectivement aujourd’hui proches de 2,5% sur 20 ans. D’ailleurs, certaines banques n’hésitent pas à afficher des taux de 3% sur 25 ans. Toutefois, pour le moment, cela est encore inapplicable compte tenu du niveau des taux d’usure.

Toutefois, outre la remontée des taux qui restent inférieurs à l’inflation, c’est la contraction de la production de crédits qui est la plus préoccupante. Pour l’ensemble des acteurs du marché immobilier, la situation actuelle risque de bloquer de nombreux projets.

Prévision pour le nouveau taux d’usure

Aussi bien pour les banquiers que pour les courtiers, cette fin d’année 2022 se termine plutôt mal. Avec les dossiers qui stagnent en attendant une hausse du taux d’usure, personne n’en ressort gagnant. Autrement dit, l’effet protecteur des emprunteurs ne serait plus tenable. En effet, même avec de bons revenus et un dossier irréfutable, la plupart ne peuvent plus accéder à la propriété.

A la fin de ce mois de décembre, soit dans quelques jours, la Banque de France dévoilera enfin les nouveaux taux d’usure. Ils s’appliqueront dès le 01er janvier 2023. Ainsi, actuellement, tout le monde attend cette nouvelle de pieds fermes.