Selon plusieurs rumeurs, la guerre d’héritage entre Laeticia Hallyday et Laura Smet serait de nouveau lancée. Pourquoi ? On vous dit tout !

Une guerre d’héritage sans merci


Après plusieurs années de succès et ayant marqué plusieurs générations, Johnny Hallyday a passé l’arme à gauche le 5 décembre 2017. Un décès des suites d’un long combat acharné contre le cancer des poumons. À sa mort, le clan Hallyday s’est lancé dans une guerre sans précédent. D’un côté, on a sa veuve, Laeticia Hallyday. Et de l’autre côté, ses deux aînés, David Hallyday et Laura Smet.

Toutefois, entre Laeticia Hallyday et sa belle-fille Laura Smet, les tensions ont toujours été tendues. Mais la mort du rockeur signait le départ d’une guerre sans merci entre les deux femmes. Malgré qu’ils aient fini à trouver un accord sur l’héritage du taulier, il n’en est rien sur leurs relations.

Lors d’une interview accordée à Paris Match, celle qui vient de devenir mère s’est confiée sur sa relation avec sa belle-mère. Selon l’actrice : « J’ai dû voir mon père depuis 5-6 ans avant sa mort plusieurs fois en cachette, et ce n’était pas facile, ni pour lui ni pour moi. Lorsque mon père est décédé, j’ai écrit cette lettre ouverte posthume. Et croyez-moi, j’y ai bien réfléchi, parce que pendant plus d’un mois, j’ai fait plusieurs tentatives pour entrer en relation avec Laeticia, mais je n’ai jamais eu de réponse de sa part ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laura Smet (@laura_smet_)

Laeticia Hallyday et Laura Smet de nouveau en guerre?


Avant d’ajouter : « entre elle et moi, il n’y aura jamais de paix possible. À partir du moment où elle a franchi cette ligne qui est de nous empêcher de dire au revoir à notre père. J’étais avec ma mère ce jour-là. On a attendu quatre heures dans le salon pour qu’on puisse dire au revoir à mon père ».

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les deux femmes ont atteint un point de non-retour sur leurs rapports. D’après l’actrice : « Ce que je sais aussi, c’est qu’on n’a pas dit à mon père qu’il était en soins palliatifs. Et comme il était toujours sous traitement, mon père ne savait pas qu’il allait mourir. Je vous dis des choses très intimes, mais qui est chez moi une déchirure que je ne pourrai jamais guérir ».

Pour sa part, Laura Smet avoue être très contente qu’il y ait un accord fait concernant l’héritage de son père. Elle avait conclu : « Je n’ai pas du tout envie de passer ma vie à m’occuper de cette histoire qui est quand même sordide. Mais je ne peux pas laisser passer certaines choses ».