Accueil / People / Héritage de Johnny Hallyday : voici comment Laeticia Hallyday compte régler la dette colossale du rockeur

Héritage de Johnny Hallyday : voici comment Laeticia Hallyday compte régler la dette colossale du rockeur

Héritage de Johnny Hallyday voici comment Laeticia Hallyday compte régler la dette colossale du rockeur

Plongée dans le sujet d’héritage de son défunt mari, Laeticia Hallyday a enfin reçu l’énorme somme que celui-ci devait au fisc. Mais comment va-t-elle faire pour les payer ? On vous dévoile tout.

Laeticia Hallyday plongée dans l’héritage épineux de Johnny Hallyday


Même si elle roucoule la romance avec Jalil Lespert, Laeticia Hallyday ne peut pas oublier ses problèmes financiers. Depuis le décès de Johnny Hallyday, en fin 207, la jolie blonde tente tout pour avoir les coudées franches. Pourtant, le sujet épineux sur l’héritage du rockeur refait régulièrement surface. En effet, même si un accord a été trouvé avec Laura Smet et David Hallyday sur le sujet, il reste à sa charge une ardoise à effacer. Pour cause, car aux gains du célèbre artiste restent des factures étonnantes contractées tout au long de sa vie. Et parmi d’entre eux devait atterrir dans la caisse du fisc français.

Si la dette a d’abord été estimée à 34 millions d’euros, elle a finalement été ramenée à 30 millions. Entre autres, un redressement de 13 millions d’euros impôts non payé lors d’une tournée de Johnny en 2009-2010.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laeticia Hallyday (@lhallyday)

Elle cède deux maisons emblématiques


Mais on se demande alors comment Laeticia Hallyday va s’y prendre pour remettre le compteur à zéro et s’acquitter de cette somme que lui réclame le fisc français ? Justement, le magazine Soir Mag fait le point sur le sujet. L’hebdomadaire a rappelé que la maman de Jade et Joy a promis à la justice de faire le nécessaire pour remettre le compte à plat.

En effet, le principal apport d’argent de la jolie blonde de 46 ans se trouve dans son immense parc immobilier. Le tabloïd a indiqué : «Pour tenir sa parole, elle a commencé à vendre diverses propriétés de valeur. La première, une villa à Pacific Palisades, un quartier huppé de L.A., est partie pour 11,5 millions d’euros. La seconde se situe en France : la maison de Marnes-la-Coquette, où Johnny a rendu son dernier souffle, est sur le marché. Prix demandé : 14 millions d’euros». Avant d’ajouter qu’elle loue également des villas aux Antilles.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laeticia Hallyday (@lhallyday)

Une autre dette à éponger


Mais l’histoire de dette ne s’arrête pas là pour la veuve du taulier. En effet, selon Léna Lutaud, spécialiste de cette histoire autour de l’héritage de Johnny Hallyday, une autre dette reste à éponger pour Laeticia Hallyday. Il s’agit de 15 millions d’euros «relative à leur exil suisse à Gstaad». Heureusement pour l’ex-compagne de Pascal Balland qu’elle est à l’abri du besoin. En réalité, elle est désormais la propriétaire de la moitié des maisons de son défunt mari, dans des endroits où la demande ne flatte pas avec la pénurie. À ces biens immobiliers s’ajoute «la moitié des actifs musicaux» et la moitié de la société Born Rocker Music. Effectivement, le tout est estimé à une valeur de 50 millions d’euros. Il est clair que Laeticia Hallyday n’a rien à s’en faire !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laeticia Hallyday (@lhallyday)