Claude Brasseur est décédé le 22 décembre ! Deuil dans le monde du 7ème art.

 

Décidément, c’est une année de désastre pour le monde du cinéma. Entre la pandémie qui empêche les acteurs et producteurs de faire des tournages, la perte de nombreuses célébrités est une véritable tragédie. En effet, les disparitions de star du cinéma se sont succédé depuis quelques temps. Et ce 22 décembre, c’est une nouvelle tragédie qui frappe la France. En effet, l’une des plus grandes personnalités du 7ème art vient de s’éteindre. Claude Brasseur est décédé le 22 décembre dernier alors qu’il atteignait ses 84 ans.

C’est de l’AFP qu’on apprend la triste nouvelle le jour même alors que sa famille et son agent en avait fait part à ces derniers. Dès lors, les hommages se sont succédé pour l’homme qui a fait partie des plus grandes personnalités du grand écran français. Quelles sont les détails de cette disparition à laquelle on ne s’attendait pas ? Ferocee rend un dernier hommage à l’acteur de renom qu’est Claude Brasseur. Les détails dans les prochaines lignes de notre article.

Acteur de génération en génération


Claude Brasseur est un acteur né. Et pour cause, toute sa famille baigne dans le secteur. Il est donc normal pour lui de se lancer dans une carrière sur le grand écran alors qu’il commence à se découvrir des talents d’acteurs. Né en été 1936 à Neuilly, ses parents lui donneront le nom de Claude Espinasse. Il n’arborera son nom de scène que plusieurs années plus tard. Et cela, à la suite des recommandations de ses parents qui sont déjà des personnalités importantes du cinéma Français.

Rappelons que le père de ce dernier n’est autre que Pierre Brasseur, un grand acteur dont les œuvres ne sont plus à présenter. Il apparaît notamment dans Yeux sans visage ou encore dans Quai des brumes. Sa mère quant à elle est connue sous le nom d’Odette Joyeux. Elle également a baigné dans le monde du cinéma avant de se reconvertir en auteur. Si ces derniers étaient très proches à la naissance de Claude Brasseur, la famille finit par voler en éclat quelques années après. Et cela entache d’ailleurs l’éducation de l’acteur en devenir.

On sait par exemple que ses parents n’étaient pas beaucoup présents pour lui. Claude Brasseur sera alors plus souvent avec ses grands-parents ou dans des institutions d’éducation. L’acteur déclarera d’ailleurs par la suite qu’il n’ « a jamais connu l’amour de ses parents » dans une de ses biographie. Ces parents lui auraient particulièrement reproché d’avoir été un frein pour leur carrière. De quoi le secouer d’ailleurs lorsqu’Odette Joyeux déclare que « le pire jour de sa vie était celui où elle a appris qu’elle était enceinte ». Une triste nouvelle lorsqu’on apprend que Claude Brasseur est décédé le 22 décembre.

Entouré de célébrités depuis toujours !


Dès son enfance, Claude Brasseur sera invité à des réceptions où célébrités se bousculent. De quoi lui permettre d’en apprendre un peu plus sur le métier de ses parents mais aussi de les comprendre. Il sera notamment en contact avec Edith Piaf ou encore Ernest Hemingway qui est d’ailleurs son parrain. Ce dernier a toujours été très proche de l’acteur et n’hésite pas à prendre soin de lui en toute occasion. Une relation qui le poussera encore plus à intégrer des théâtres et un monde d’acteur et de célébrité en tous genres.

Claude Brasseur qui est décédé le 22 décembre dernier n’a pas mis longtemps à se faire repérer par les médias. Mais son premier choix de métier n’est pas celui du cinéma. Bien au contraire, il se focalise plutôt sur le journalisme et la photographie. Il intègrera d’ailleurs l’équipe de Paris Match avec succès. Un début qui lui permettra de rencontrer Elvire Popesco qui lui proposera de signer dans un Théâtre.

Claude Brasseur devient une star !


C’est en tant que second rôle que le père d’Alexandre Brasseur se fait connaître du grand public sur le grand écran. Le jeune homme avait joué dans « Vidocq » ainsi que dans « Les nouvelles aventures de Vidocq ». A partir de là, l’acteur enchaîne les prestations dans des films de tous genres. Il sera notamment dans « La Boum » ou encore dans la biographie de Guy de Maupassant.

En 60 ans de jeu sur le grand écran, l’acteur obtiendra plusieurs grandes récompenses. Mais sa carrière prend un tournant et il ne lui sera plus facile de trouver des rôles. Il collaborera toutefois avec Alain Delon pour se remettre sur les rails. Et il reprendra dans le théâtre où il a toujours été plus à son aise. Il fera d’ailleurs un carton dans « Le Dîner des cons » alors qu’il ne s’y attendait pas forcément. Un exploit digne d’une grande star du cinéma français trépassant le 22 décembre dernier.

Claude Brasseur est décédé le 22 décembre !


Sur le plan personnel, Claude Brasseur est plus ou moins heureux. Ce dernier se marie avec Peggy Roche dans un premier temps mais leur relation ne dure pas. S’il reste seul pendant un certain temps, l’acteur retrouve l’amour auprès de la journaliste Michèle Cambon. Un mariage qui lui permettra d’avoir un fils : Alexandre Brasseur. Et là encore, le gène du 7ème art se transmet puisque son fils se lancera également dans une carrière sur le grand écran.

C’est donc avec tristesse que l’on apprend que Claude Brasseur est décédé le 22 décembre dernier. Un moment de deuil pour le cinéma français mais aussi pour d’autres domaines. En effet, l’acteur était une véritable touche à tout. On sait d’ailleurs qu’il jouait beaucoup au football et aux compétitions automobiles de son temps. Il avait d’ailleurs réussi à remporter un Paris-Dakar en 1983. Il est donc tout à fait normal que les hommages viennent de partout à l’annonce de sa disparition tragique il y a quelques jours de cela. En effet, celui qui n’a « jamais quitté la cour de récré » se repose désormais. L’équipe de Ferocee présente d’ailleurs ses sincères condoléances à la famille de ce dernier.