Les frères Igor et Grichka Bogdanoff font parfois la une des magazines et des sites internet pour leur apparence. D’ailleurs, c’est en quelques sortes grâce à leur métamorphose physique que les frères deviennent des stars de la science-fiction.

Chaque décision que l’on prend provient assurément d’une situation. Dans le cas des frères Bogdanoff, la journaliste Maud Guillaumin a voulu savoir plus sur les raisons de ce changement d’apparence. Elle les partage dans son livre Mystère Bogdanoff.

Un livre enrichissant


Maud Guillaumin a recueilli plusieurs témoignages dans son livre “Mystère Bogdanoff” qui apparaît dans les éditions de l’Archipel. Fidèle à ses méthode dans ses livres d’avant, la journaliste s’est approchée de la majorité des proches de Igor et Grichka Bogdanoff. Ainsi, elle a pu parler avec eux des différentes situations vécues par les frères Bogdanoff, à commencer par leur parcours universitaire, leur carrière professionnelle et surtout les séances de chirurgie esthétique ratées.

Grâce à l’intervention de ces différentes personnes, le livre donne plus de sens à l’existence des frères célèbres. Après plusieurs années de travail acharné, Maud Guillaumin a pu atteindre son objectif. Elle s’est fixée un but pour ce livre. Celui de dresser le portrait le plus fidèle possible des jumeaux les plus célèbres de France. En effet, les jumeaux ont créé assez de polémiques vu leur parcours chaotiques surtout dans le domaine de la chirurgie esthétique. Cette dernière leur a fourni assez de métamorphose physique au point d’avoir un visage à faire peur finalement.

Le plus intéressant vers la fin du livre


Le sujet qui intéresse le plus grand nombre de gens concernant les frères Bogdanoff reste leur métamorphose physique. Plusieurs magazines n’hésitent pas de les qualifier parmi les flops de la chirurgie esthétique d’ailleurs. Maud Guillaumin a choisi d’aborder ce thème en dernière chapitre dans son livre.

Ainsi la journaliste demande si leur métamorphose s’agit d’une maladie l’acromégalie ou du fait résultant d’un abus de chirurgie esthétique. Pour étayer sa thèse, elle a recueilli l’avis d’un amis des jumeaux, Jean-Paul Enthoven. Ce dernier réfute toute idée d’acromégalie, à son avis il s’agit d’un abus de chirurgie esthétique. C’est aussi la conclusion de l’auteur par ailleurs.