Erkan. O, le patron de Normanville poursuivi pour fraude fiscale et omission de déclaration doit 252 000 € au Trésor public. Cet homme officiellement domicilié à Vernon, a trouvé une méthode à la fois simple et efficace pour échapper à l’impôt. Cependant, malgré sa technique, il se retrouve condamné à six mois de prison ferme et à une interdiction d’activité dans le bâtiment.

Le patron de Normanville poursuivi pour fraude fiscale


Erkan. O, officiellement domicilié à Vernon, utilise une technique simple et efficace pour éviter de payer ses impôts. Dans ce sens, il crée une entreprise puis dépose le bilan quelques années plus tard sans effectuer de déclarations fiscales.

Il a créé à Normanville (Eure) une entreprise œuvrant dans les domaines de la maçonnerie et du bâtiment le 4 avril 2018. Par la suite, le dirigeant et l’associé majoritaire de l’entreprise décider de partir sans laisser d’adresse le 30 juin 2020.

Par conséquent, le patron de Normanville se retrouve poursuivi pour fraude fiscale et omission de déclaration. Compte tenu des nombreuses mises en demeure qui reste lettre morte.

Ce n’est pas un amateur


De plus, Erkan. O ne répond pas présent le jour de sa comparution au tribunal d’Évreux. Le patron de Normanville poursuivi pour fraude fiscale n’avait pas jugé utile de faire le déplacement pour le 30 avril 2023.

Dans ce sens, la porte-parole de la Direction départementale des finances publiques souligne qu’il ne s’agit strictement pas d’un amateur. Elle explique à la barre « Nous n’avons jamais pu le joindre et nous avons envoyé de nombreux courriers à différentes adresses ».

Par la suite, elle estime le préjudice (TVA, impôt sur les sociétés, majoration), Erkan. O doit 252 000 € au Trésor public.

Il doit 252 000 € au Trésor public


En effet, le parquet confirme que le patron de Normanville poursuivi pour fraude fiscale tient toujours le même discours. Erkan. O absent à tous les rendez-vous se contente d’affirmer « J’ai compris et je vais rentrer dans le rang ».

Par conséquent, il se retrouve condamné à six mois de prison ferme et doit 252 000 € au Trésor public. Erkan. O reçoit également une interdiction de gestion et d’activité dans le secteur du bâtiment de deux ans. Le jugement devra être affiché pendant deux ans.