En ce moment, la réforme des retraites se précise et serait même indispensable pour le pays. Récemment, le président Emmanuel Macron a donné ouvertement son avis sur cette question. De son point de vue, pour garder un équilibre financier du système de répartition, il est essentiel de travailler plus longtemps.

Réforme des retraites, une étape cruciale et indispensable

Selon Emmanuel Macron, le président de la République, le pays doit faire une réforme pour éviter de mettre le système par répartition en danger. Durant son passage sur TF1, il a vraiment insisté sur ce point. Apparemment, cela pourrait répondre plus aisément aux besoins de financement massifs.

En effet, plus les années avanceront, plus les besoins vont augmenter. C’est pourquoi, le président incite les citoyens dès aujourd’hui à travailler plus longtemps. D’ailleurs, lors de sa campagne présidentielle, le chef d’Etat avait défendu un report de l’âge légal de la retraite à 65 ans. Cependant, dès qu’il a été réélu, il s’est assoupli et a finalement accepté un recul à 64 ans.

Décision d’Emmanuel Macron

Actuellement, Emmanuel Macron cherche à enrichir la réforme des retraites en faisant appel aux syndicats et aux patronats. Par ailleurs, il compte l’amender dans le cadre de la négociation en cours avec le gouvernement. Toutefois, il n’a pas dévoilé les arbitrages finaux de l’exécutif. Ainsi, ce sera à la première ministre Elisabeth Borde de les présenter dans les prochains jours.

D’après le président de la République, cette réforme est indispensable mais elle doit être à la fois juste et efficace. Par ailleurs, il a souligné que la France a encore une grosse marge de manœuvre par rapport aux pays voisins. Autrement dit, elle n’est pas celle ayant l’âge légal ou la durée de cotisation la plus longue.

Le pire est à encore à venir

D’après les propos d’Emmanuel Macron sur TF1, l’année prochaine sera un moment assez difficile pour l’histoire du pays, surtout au niveau de la conjoncture économique. En fait, cela est notamment dû au ralentissement de l’économie mondiale. Toutefois, cette situation ne devrait pas se prolonger jusqu’en 2024.

De plus, même si les temps sont durs, le président affirme que la France s’en sort très bien jusqu’à aujourd’hui. Selon lui, il est important de savoir absorber les chocs. En même temps, il faudra agir dès maintenant en effectuant des réformes sur le travail, l’éducation, la santé et les retraites.