Le jeudi 13 avril dernier marque le coup d’envoi de la validation de la déclaration d’impôts en 2023 pour les contribuables. Dans ce sens, vous pouvez compléter et envoyer votre déclaration des revenus pour l’année 2022 en ligne. Pour cette année, les parents vont bénéficier d’allègements d’impôts, jusqu’à 183 euros de réduction.

La déclaration d’impôts en 2023


Les contribuables Français doivent effectuer la déclaration des revenus sur l’année précédente pour les impôts en 2023. Les départements numérotés de 1 à 19 peuvent se rendre sur le site internet impots.gouv.fr jusqu’au 25 mai 2023. Jusqu’au premier juin 2023, pour les départements numérotés de 20 à 54 et jusqu’au 8 juin 2023 au-delà de 54.

D’un autre côté, ceux qui ne disposent pas d’une connexion internet peuvent envoyer leur déclaration papier jusqu’au 22 mai 2023. L’envoi postal des déclarations préremplies devrait se dérouler entre le six (6) et le 25 avril 2023.

Par ailleurs, les propriétaires des biens immobiliers doivent désormais remplir un nouveau formulaire. Afin d’identifier les habitations qui restent taxables après la suppression de la taxe d’habitation sur la résidence principale.

Les changements à prévoir


En effet, le barème des impôts en 2023 subit une augmentation de 5,4%. Une décision en application de la loi de finances de cette année 2023. Dans le but d’éviter que les foyers les plus modestes entrent dans le champ de l’impôt sur le revenu.

Dans ce sens, les contribuables dont les revenus ont augmenté moins vite que l’inflation en année précédente bénéficieront d’une baisse. Cette revalorisation exceptionnelle du barème de l’indemnité kilométrique devrait concerner environ deux millions de ménages.

Des réductions d’impôts


Mais encore, les parents vont bénéficier d’une réduction d’impôts en 2023. Cette réduction tient compte des enfants scolarisés au collège, au lycée ou effectuant des études supérieures. Les parents vont pouvoir mettre de l’argent de côté pour les frais de scolarités de leurs enfants grâce à cette nouvelle mesure.

Notamment, 61 euros pour chaque enfant au collège, 153 euros pour chaque enfant au lycée et 183 euros pour l’université. Vous devez juste préciser le nombre d’enfants scolarisés ainsi que quelques informations dans votre déclaration. Sur les cases 7EA (enfant au collège), 7EC (enfant au lycée) et 7EF (enfant en enseignement supérieur).