Le 7 juin dernier, les experts d’Incroyables transformations ont reçu deux filles qui sont venues pour parler de leur mère. Cible de railleries de la part des élèves de classe, Marie-Pascale est contrainte de rester à distance quand elle dépose ses enfants à l’école.

D’habitude, les fans d’Incroyables Transformations voient des filles dénoncer le style de leur mère. Toutefois, il est rare, voire même jamais que les filles en question soient des enfants. Dans l’épisode du 7 juin dernier, ces derniers sont venus chercher de l’aide auprès des experts de l’émission du Six.

Des enfants demandent de l’aide auprès des experts d’Incroyables Transformations


Les deux enfants, Inaya et Louane sont venues inscrire leur mère Marie Pascale dans l’émission Incroyables Transformations. En effet, la tenue de la maman est souvent critiquée. Pire encore, elle est victime de moqueries. Inaya, la collégienne avait indiqué : « On vient dénoncer notre mère, car elle a un problème de style». Avant de parler de ses gros pulls, de ses t-shirts de toutes les couleurs, mais aussi de ses pantalons larges comme des sarouels. Une déclaration qui a particulièrement choqué Charla Carter, la styliste de l’émission, qui déteste cette pièce.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par M6 (@m6officiel)

Après avoir réalisé la catastrophe, elle a demandé aux filles : « Est-ce que ça vous pose un problème, la tenue de votre maman? » Inaya avait expliqué : « A chaque fois que je vais au collège le matin, ma maman va tout le temps se garer au niveau du parking, car j’ai honte ». Et la mère de famille doit faire la même chose avec Louane, la cadette. Cette dernière a même ajouté : « Même moi, le matin, elle est obligée de m’amener plus tôt, a indiqué l’élève aux experts d’Incroyables Transformations. Car sinon après je ne veux pas qu’elle m’amène, car tout le monde se moque d’elle. Ils disent que ma mère, elle ressemble à un garçon, que ce n’est pas une mère… »

Des mots qui touchent Ludivine Aubourg


Des mots violents qui ont offusqué Ludivine Aubourg : « La cruauté des enfants entre eux… Ces deux jeunes filles ne sont pas responsables des tenues de leur maman, elles en sont victimes, a-t-elle indiqué. On est en charge d’une mission très importante, c’est l’épanouissement de jeunes filles qui est en jeu».

Mais quand elle voit Marie-Pascale débarquée dans l’agence avec un sarouel et une doudoune, la maquilleuse est troublée. Pour elle, il s’agit d’une tenue : «un petit peu compliqué pour la sortie de l’école ». Toutefois, la mère de famille a tenu à expliquer pourquoi elle adopte ce genre de style.

En effet, ayant eu une puberté précoce à l’âge de 7 ans, Marie-Pascale a été victime de moqueries à l’école. Ajoutée à cela, elle est jugée « pas normale ». Pire encore, elle est traitée de « monstre ».

Victime d’une hypertrophie de la poitrine, elle faisait une taille de 120 F à seulement 14 ans. Ainsi, c’est à ce moment-là qu’elle a commencé à opter pour un style masculin. La mère de famille avait expliqué : « J’avais deux grands frères et pour me cacher, j’ai commencé à recopier leur style. Donc des survêtements, des gros pulls, tout pour cacher…». Une histoire qui a énormément bouleversé les experts d’Incroyables Transformations. Une raison de plus qui les a motivés à l’aider à retrouver sa féminité. Un défi qu’ils ont relevé, car Marie-Pascale s’est enfin trouvée belle dans le miroir.