Il y a un an de cela, les téléspectateurs ont fait la connaissance d’Inès Loucif dans Koh-Lanta. Depuis qu’elle a été cible de critique sur sa garde-robe, elle a du mal à gérer son image.

Inès Loucif et les téléréalités


Qui ne se souvient pas. Pendant le premier confinement, les aventuriers du Koh-Lanta donnaient rendez-vous à leurs fans tous les vendredis soir. Mais ce qui a le plus marqué les internautes était la tenue vestimentaire d’Inès Loucif. En effet, elle a même fait le buzz. Même Denis Brogniart était dans l’obligation d’intervenir sur les réseaux sociaux pour apaiser les critiques. Mais en vain.

Pour sa part, la principale intéressée est bien connue par son caractère explosif. C’est même pour cette raison que ses échanges avec Claude Dartois étaient devenus mythiques du programme. Malgré qu’elle n’ait pas remporté la finale aux côtés de son ami Naoil, Inès Loucif est devenue l’une des candidats la plus suivi sur les réseaux sociaux. D’ailleurs, elle est devenue très proche d’eux.

Au moment où la nouvelle saison de La Villa des cœurs brisés commence, Inès Loucif laisse planer le doute sur sa participation. De son côté, son ex-amoureux, Tristan a vécu une terrible histoire. Cette dernière dont personne ne sait rien pour le moment.

«Ça frôle l’hystérie et c’est gênant»


À la base, Inès Loucif est une infirmière. Toutefois, elle aime jouer les intérimaires. Pour cela, elle change régulièrement de lieu de travail. Face à la crise sanitaire, être à l’hôpital peut mettre le moral en berne. Pourtant, l’ex-aventurière de Koh-Lanta arrive à redonner le sourire à ses malades. Elle avait expliqué l’histoire avec ironie : « Le matin, les patients ont des prises de sang et quand je vais les voir, alors qu’on s’est vus toute la nuit, ils attendent 6 h pour me dire : “Je voulais vous demander, vous n’êtes pas Inès de Koh-Lanta ?” ». Mais, avec ses collègues, Inès Loucif a droit à beaucoup de choses.

En effet, les collègues de la star de la téléréalité sont plus choqués par son parcours. Selon elle : «les équipes changent et parfois des gens ne me connaissent pas. Et quand je débarque, ça frôle l’hystérie et c’est gênant. Ça fait un peu peur». Ainsi, une fois qu’il les a reconnues, elle a droit à tout type de commentaires ou de questionnaires. Une situation un peu désagréable pour elle, surtout que cela se passe pendant les heures de travail. Elle avait conclu : « Des fois, c’est difficile à gérer parce qu’en plus de travailler, il faut parler de Koh-Lanta toute la nuit! ». Mais est-ce qu’Inès Loucif pense encore à se reconvertir, pour le moment rien n’est sûr. Toutefois, c’est une affaire à suivre…