Samedi 27 mars, Nikos Aliagas recevait Inès Reg dans son émission « 50mn Inside ». Pourtant, dans la foulée, elle a cédé à l’émotion. Découvrez les raisons de son coup de blues.

Pendant son interview, Inès Reg a évoqué avec drôlerie son couple et ses débuts. Mais à un moment, elle a craqué.

Un envol inattendu


Le portrait de « 50mn Inside » a mis en honneur Inès Reg. Face à Nikos Aliagas, elle a pu remonter le temps de ses débuts en 2012. Un début qui a été marqué par son film «Je te veux moi non plus». Ce dernier qui est déjà en grand succès alors qu’il vient de rejoindre le catalogue d’Amazon Prime.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ines Reg (@inesregmec)

Au micro de TF1, Inès Reg est revenue sur le geste absurde de sa sœur qui n’a pas hésité à lui louer une salle pour qu’elle puisse faire ses premiers pas dans le monde du stand-up. Mais aussi, elle n’a pas oublié de parler du décollage de sa carrière grâce à sa pastille humoristique bien connue « les paillettes ». Dans cette vidéo vu 30 millions de fois, elle s’en prenait à son infortuné de mari, Kevin.

Inès Reg en larmes face à Nikos Aliagas


Mais si l’entretien s’est bien passé, à un moment Inès Reg a été frappée par l’émotion. Pour cause, l’impact de la pandémie sur sa carrière. En effet, l’humoriste a affiché complet dans les plus grandes salles de la France, mais à cause de la crise sanitaire, elle a dû renoncer à tout. Face à Nikos Aliagas, elle a confié ses craintes et a cédé à l’émotion. En essuyant ses larmes, elle a lancé : « Désolée ».

La jeune femme a expliqué : « En fait je ne mens pas quand je dis que c’est toute ma vie, je suis moi-même que sur scène et c’est dur, j’ai eu la chance de rejouer en septembre octobre, en distanciation sociale, avec les masques et je pensais vraiment que c’était reparti et je me suis sentie arrachée…». Avant d’ajouter : «C’est comme si j’aimais un homme de tout mon cœur et que du jour au lendemain tout s’arrête,sans aucune explication».

«C’est tellement dur»


Inès Reg précise : «Enfin il y a une explication, je me rends bien compte, mais c’est dur. Je ressens le grand besoin d’être sur scène et de partager, j’ai vraiment besoin de ça et c’est dur. J’ai fait un film je sens que je n’ai pas le droit de me plaindre. Alors qu’en même temps la scène c’est vraiment toute ma vie.» Et de poursuivre : «Et c’est tellement dur, parce que j’ai eu la lumière que j’ai attendue tellement de temps je fais 6 mois sur scène, et c’est juste fou! On ouvre des Zénith, des Zénith! Moi Inès? Jamais j’aurais pu penser à ça. Et aujourd’hui ces Zénith ils sont complets, mais ils sont reportés, reportés, reportés et je ne sais jamais quand je pourrai refouler ces planches-là…». Quoi qu’il en soit, on sait que les fans seront toujours au rendez-vous. De notre part, on lui souhaite bon courage!