Le site rappel.conso.gouv rapporte un foie gras rappelé en urgence à cause d’une erreur d’étiquetage pour avertir les consommateurs. Dans ce sens, cette procédure ne résulte pas d’un éventuel danger pour les consommateurs mais juste d’une petite erreur. Néanmoins, la règlementation intransigeante en termes de consommation alimentaire pousse les marques à respecter les normes pour éviter les sanctions.

Une erreur d’étiquetage


En effet, les produits qui dépassent la date limite de consommation doivent se retrouver retirés du marché dans l’immédiat.

Dans ce sens, il s’agit d’une règlementation pour protéger la santé des consommateurs que tout le monde connait et accepte.
Et pourtant, ce foie gras rappelé en urgence subit cette procédure de rappel produit pour une toute autre raison.

Apparemment, il s’agit d’une erreur d’étiquetage par rapport à la date limite de consommation affichée sur leur emballage.
Notamment, nous retrouvons en DLC le 28 février 2022 au lieu de 28 février 2023, soit une différence d’un an.

Pas de danger pour les consommateurs


En effet, ce rappel produit ne provient strictement pas d’un éventuel danger pour les consommateurs.

Dans ce sens, il s’agit juste d’une petite anomalie d’étiquetage par rapport à la date limite de consommation.
Et pourtant, la marque Feyel décide de lancer cette procédure de rappel volontaire pour rétablir cette erreur.

Autrement dit, ce foie gras rappelé en urgence ne représente aucun risque pour la santé des consommateurs malgré cette petite anomalie.
Notamment, les foies gras de canards entiers au Gewurtztraminer sélection grain noble, conditionnés dans des barquettes de 180 grammes.

Un foie gras rappelée en urgence


En effet, ce rappel produit volontaire concerne le foie gras de canard entier au gewurztraminer sélection grain noble de la marque Feyel.

Dans ce sens, GTIN 3018251490003 Lot A314 Date limite de consommation 28/02/2022 et GTIN 3018251490007 Lot A314 Date limite de consommation 28/02/2022.
Apparemment, ce produit se retrouve sur les rayons des supermarchés à partir du 29/11/2022 avec une date de fin de commercialisation le 09/12/2022.

Notamment, à cause de la date limite de consommation avec une erreur sur l’année, soit 28 février 2022 au lieu de 28 février 2023.
En même temps, nous soulignons que cette anomalie d’étiquetage ne représente aucun danger par rapport aux consommateurs.