L’actrice de demain nous appartient, Ingrid Chauvin parle d’un mal qu’elle a supporté dont elle a été victime. Désormais elle est divorcée de Thierry Peythieu, le fameux réalisateur. Ingrid Chauvin milite désormais contre la violence morale intrafamiliale et compte dénoncer plusieurs têtes.

Une nouvelle vie


Du mariage d’Ingrid Chauvin avec Thierry Peythieu est né son fils Tom. Ensuite, elle a trouvé du réconfort dans les bras du photographe Philippe W.

Très suivie sur les réseaux sociaux, surtout Instagram, l’actrice de 48 ans maintient ses positions contre la violence morale. Surtout pour ce qui se passe au sein de la famille.

Ingrid Chauvin soutient une association


L’association AJC violence est une association contre toute forme de violence qui se produit au sein de la famille même. Ingrid Chauvin est devenue la marraine cette association et elle continue de lutter pour cette cause.

Sur Instagram, elle dédie des vœux à l’association et elle leur envoye des vœux et des souhaits de bonheur. Dans une publication, elle déclare que 2022 puis apporter la sérénité et la tendresse ainsi que du bonheur pour toutes les victimes de harcèlement et de violence.

Une ancienne victime


Le magazine Closer affirme que la belle actrice aurait déjà été victime de ce genre de situation. C’est sûrement pour ça qu’elle se sent particulièrement affectée par cette cause et qu’elle soutient les victimes de tout son cœur.

Une source proche d’Ingrid Chauvin a même déclaré qu’un jour, elle brisera le silence sur ce qui lui est arrivée, que cela aura des effets surprenants. Cette déclaration laisse perplexe quand cette même source déclare que l’actrice a autrefois été étouffée par le caractère du réalisateur.

Il paraît même qu’elle ne pouvait écrire sur la mort de la petite Jade que sous plusieurs conditions et non librement. Thierry Peythieu avait publié un message qu’il avait fini par supprimer. Grosso Modo, à quel point la famille est importante et que la mort faisait partie du parcours.