Dans « Affaire conclue », ce lundi 3 août, un malheureux vendeur a précisé vouloir offrir un magnifique cadeau à sa femme. Malheureusement, cette touchante révélation n’a fait ni chaud ni froid à Didier Bonnal-Ruan, l’éventuel acheteur du programme. Découvrez les détails scandaleux !

Eh oui, on sait tous que les acheteurs d’ »Affaire conclue » ne sont pas toujours aimables. L’illustre Sophie Davant a accueilli le fameux André originaire de Montpellier, fidèle à l’émission depuis des années. En effet, il avait déjà participé à l’émission bien avant en se séparant d’un objet de valeur inestimable.

André, le septuagénaire fidèle à l’émission


Les fidèles du programme-phare des Français, « Affaire Conclue » savent tous que les records tombent fréquemment dans l’émission d’enchères, couronnée de succès de Sophie Davant. Souvent, l’animatrice-vedette est snobée par les différents vendeurs.

Par le passé, André a déjà vendu un tableau dans l’émission. Et cette fois-ci, il comptait bien vendre un objet atypique pour une somme estimative de 150 euros. D’après André : « J’espère bien aller au-delà du chiffre qui m’a été proposé. Je pense, en toute modestie et sans prétention, que j’ai présenté un objet de valeur ».

Didier Bonnal-Ruan impassible face à une touchante confidence


André espérait tirer une coquette somme de sa coupelle en céramique vernissée. Selon sa touchante révélation : « Je vais offrir un cadeau à mon épouse pour fêter nos 60 années de vie commune. » Une révélation qui a émue tout le monde, surtout Pierre-Jean Chalençon.

Tandis que Didier Bonnal-Ruan était resté indifférent face à cela : « Ah non, moi, ça ne me touche absolument pas ! 60 ans de mariage ça ne paye pas le loyer de mon magasin ou l’Urssaf. » André a répliqué : « C’est que je ne suis pas sûr de passer encore 60 années de plus. » Finalement, la coupelle était vendue à 210 euros, à la grande déception d’André.