Dans le documentaire « La tête de Jamel Debbouze » que Jean-Thomas Ceccaldi a réalisé, l’humoriste fait de confidences poignantes. Surtout sur l’accident qui lui a fait perdre l’usage de sa main. Un passé dont il ne parle que très rarement.

Un documentaire effectué en famille


Pour la plupart du temps, quand on parle de Jamel Debbouze, on ne parle que de sa carrière fulgurante. Néanmoins, dans ce documentaire, on a eu la chance de le connaitre autrement. Apparemment, sa femme Mélissa Theuriau en est la productrice de ce film. C’est de cette manière que le comédien se lance dans des révélations sur les événements les plus marquants de sa vie. En effet, c’est un homme aux multiples facettes. Effectivement, il y a l’humoriste, l’acteur et le clown, sans oublier l’époux et le père aimant. Durant ce documentaire, les téléspectateurs sont plongés dans l’histoire d’un homme ordinaire au destin spectaculaire.

D’ailleurs dans ce long métrage, Jamel Debbouze avait évoqué ses plus profondes blessures. En effet, en baignant dans le plus grand bonheur, un accident est venu tout faire basculer. Cet accident lui a fait perdre l’usage de sa main. Ainsi suite au diagnostic des médecins, il affirme avoir eu une longue période de doute. « J’étais malade de… après cet accident que j’ai eu, j’avais peur de ne plus correspondre aux codes de la société. Être naturellement exclu, car physiquement j’étais moins utile. Heureusement que j’avais les yeux, la bouche et le reste pour m’exprimer et dire : “Je suis intéressant, je vous jure. Je suis marrant, je veux faire partie de la fête, ne me jugez pas !” », avait-il confié.

Jamel Debbouze : un handicap converti en force


Après cet accident, Jamel Debbouze n’était plus le même. Toutefois, il reprend poil de la bête et fait de ses faiblesses, une force. Apparemment grâce à son humour et son sens de la dérision, il a réussi à se faire de la place avec sa nouvelle apparence. C’est de cette manière qu’il est devenu avec le temps l’une des personnalités préférées des Français.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jamel Debbouze (@jameldebbouze)

Pour l’humoriste, son seul but dans la vie était de rendre heureux les autres. « Je n’étais pas fier de beaucoup de choses… Aujourd’hui, je suis fier comme un coq, car j’ai eu la chance de pouvoir m’exprimer via le rire », déclare-t-il. En effet, depuis plus de trente ans, il fait des beaux jours des théâtres, des salles de cinéma et sur les plateaux de télévision. Bien évidemment, chacune de ses apparitions devient un grand buzz. Avec le temps, il est devenu une célébrité avec une grande notoriété.