Il est une véritable légende de la musique française, Jean-Jacques Goldman en plein cauchemar. C’est une des stars les plus célèbres mais qui gardent une discrétion unique sur leurs vies privées. Quelques confidences sur un des artistes préférés des Français.

Une vie loin de tout


Depuis qu’il a pris sa retraite musicale, Jean-Jacques Goldman s’est fait discret et a évité les feux des projecteurs. Très peu savent ce qu’il fait, tout ce qu’on sait c’est qu’il a fait son nid quelques parts en Grande-Bretagne. Jean-Jacques Goldman avait pris la décision de se retirer pour pouvoir mieux s’occuper de ses filles. Le chanteur a eu trois filles, nées de sa relation avec une mathématicienne, Nathalie.

Il avait déjà eu d’autres enfants d’une relation précédente mais ces trois filles sont encore lycéennes. Ce sont Kimi, Rose et Maya. Jean-Jacques Goldman prend du temps chaque après-midi pour s’occuper de ses filles. Il est très engagé dans l’éducation de ses filles et fait acte de présence dans toutes leurs activités.

Une vie pleine d’humilité


Jean-Jacques Goldman est la figure même de l’humilité. Malgré son succès fou, il n’a jamais essayé de vivre à la hauteur de ses moyens. Au contraire, Jean-Jacques Goldman s’est lancé dans diverses associations pour soutenir et aider les personnes en difficulté. Il a œuvré pour les Enfoirés ainsi que les Restos du cœur.

Musicalement parlant, Jean-Jacques Goldman a laissé un patrimoine incroyable. La Génération Goldman s’est risquée à reprendre les plus célèbres tubes du chanteur mais n’en a plus chanté ces dernières années. A 68 ans, Jean-Jacques Goldman vit comme tous résident en Angleterre. Il ne vit pas dans le luxe et se refuse toute extravagance.

Jean-Jacques Goldman en plein cauchemar


Comme sa famille et lui sont des expatriés, Jean-Jacques Goldman s’inquiète plus pour son statut de résidence en Angleterre. Comme le Royaume-Uni se prépare à quitter l’Union Européenne, il s’inquiète sur les conséquences probables pour les non-résidents.

Toujours sans demander un quelconque traitement de faveur, Jean-Jacques Goldman fait des allers-retours au Consulat. Il tient à connaître les paperasses et démarches nécessaires dans le cas où le Brexit aurait des conséquences sur les résidents non-britanniques.