Jean-Luc Reichmann quitte les 12 coups de midi ? C’est une question intéressante vu le succès de l’émission. Peut-être que le parrain de l’émission souhaiterait voir d’autres horizons, Jean-Luc Reichmann répond cash.

Une émission à succès fou


A l’occasion des 12 ans des 12 coups de midi, Jean-Luc Reichmann s’est prêté à une célébration digne de ce nom. Une compétition opposant les maîtres du midi, dont Xavier en est sorti vainqueur. Mais aussi un documentaire sur l’animateur. Il y parle de ses débuts, de son enfance et de ses attaches. Jean-Luc Reichmann a également abordé le sujet du succès fulgurant de l’émission.

Pendant toutes ces années, les 12 coups de midi atteint les sommets de l’audience, une véritable prouesse qui s’étale sur 12 ans. Avec 12 000 candidats à son actif mais aussi pas moins de 574 maîtres de midi. C’est un jeu qui n’a rien à envier aux autres jeux. Cette émission ne recueille pas moins d’un milliard de téléspectateurs.

Jean-Luc Reichmann quitte les 12 coups de midi ?


C’est l’émission qui l’avait vu grandir et exceller. Jean-Luc Reichmann est connu pour sa gentillesse et sa sympathie. Très rapidement, il est vite devenu l’un des animateurs préférés des français. Durant toutes ces années passées dans les 12 coups de midi, non seulement il a noué des liens avec le public mais aussi avec les candidats.

Il n’est pas rare qu’avec son épouse, ils soient conviés à des évènements organisés par des anciens joueurs. Pour lui, la réponse est simple, il ne compte pas quitter les 12 coups de midi. D’autant plus que l’émission ne serait plus la même sans le duo de Zette et de Jean-Luc Reichmann.

Un documentaire pour lui


Jean-Luc Reichmann est le pilier de l’émission si bien que la production a souhaité faire un documentaire sur lui. Il n’a pas toujours eu le naturel de la télévision d’autant plus que la tache sur son visage l’avait longtemps complexé. Au cours du documentaire, Jean-Luc Reichmann va évoquer des anecdotes quand il était enfant ou plus jeune.

Il va également raconter comment on se moquait de lui mais aussi qu’on était parfois méchant avec lui. Un défaut qu’il en fera sa force plus tard, et qui fera de lui, l’homme qu’on connait aujourd’hui.