À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, la production des « 12 Coups de midi » avait convié Clémence Botino sur le plateau de la chaine TF1. La jeune femme a fait une apparition fracassante. L’animateur Jean-Luc Reichmann est tombé complètement sous le charme de la Miss France : « Je suis très heureux, on ne se connaît pas. Vous êtes pétillante ! », a-t-il notamment déclaré.

Lors de son passage, la Miss France a pris la parole pour parler un peu de son rôle de Miss et des valeurs qu’elle souhaitait défendre tout au long de son mandat. « Dès que je prends la parole, c’est pour montrer un aspect différent de la femme. Je nous vois un peu comme des petits bijoux. On a chacune nos différences, chacune nos personnalités, nos particularités. Et ça fait de nous toutes de grandes dames » a-t-elle annoncé durant ce passage.

Zette recadre Jean-Luc Reichmann


Jean-Luc Reichmann a posé une question que la jeune femme a répondue avec joie : « Déjà être une Miss c’est avoir beaucoup de responsabilités auprès des jeunes femmes comme des femmes mûres. C’est un changement de vie très brutal, mais aujourd’hui je pense que je prends désormais le rôle en ma possession, ça me permet de défendre plus de choses, de mettre en avant des projets ». Et concernant ces projets à elle, Clémence Botino a déclaré : « j’ai envie de reprendre les études, c’est mon projet, mais l’année sera faite d’opportunités ». Elle est en master d’histoire de l’art.

Sous le charme de la belle Miss, Jean-Luc Reichmann tenait à la raccompagné hors plateau en bras dessous en disant adieu au public. C’est la raison pour laquelle Zette a dû l’animateur en lui disant : « Reviens tout de suite à la maison Jean-Luc !, c’est maman qui te parle ! » de quoi faire redescendre le présentateur préféré des français sur terre.