Jean-Michel Aphatie sous le choc, sa fille est attaquée dangereusement. Elle a eu un rendez-vous avec une personne malveillante. Son père le journaliste a eu la frayeur de sa vie.

Le journaliste sous le choc, sa fille effleure un danger imminent


Le journaliste Jean-Michel Aphatie est sous le choc. L’éditorialiste de LCI et France 5 fait face à une tragédie de famille en ce moment.  Le magazine Closer révèle la cause.

En effet, dans son édition sortie le 24 février, l’hebdomadaire rapporte que la fille de Jean-Michel Aphatie s’est fait agresser. Il indique que l’agression s’est passée dans les Hauts-de-Seine, c’est en région de Paris. Une situation qui s’est déroulée pendant qu’elle allait à une soirée.

Sa fille en danger, Jean-Michel Aphatie sous le choc, ce qu’il a entrepris


Selon toujours la publication, elle aurait rejoint une personne qu’elle a rencontrée via une application. Une situation qui est en vogue de nos jours, rencontrer des étrangers connus sur les réseaux sociaux. Un déroulement de scène qui peut arriver à tout le monde. Cependant, c’est une histoire qui finit bien. En effet, la jeune fille qui est majeure est restée calme. Elle a pu gérer la situation d’elle-même.

De ce fait, sa fille a pu éviter le pire et s’en est sorti sans être blessée ou quoi que ce soit d’autre. Jean-Michel Aphatie devant la situation a déposé plainte. Il y a une enquête qui se réalise en ce moment. Il a retrouvé sa fille au poste de police pour pouvoir la consoler et la rassurer le plus rapidement possible. Son père raccompagne la jeune fille chez eux en sécurité après sa déposition.

Jean-Michel Aphatie n’a rien commenté sur l’incident


L’éditorialiste est très actif sur les réseaux sociaux. Il n’a cependant pas fait de commentaire sur ce qu’il leur arrivait. Toutefois, il a repris qu’il a eu des changements dans le speech d’Eric Zemmour. Les musulmans ont l’obligeance de faire des compromis fondamentaux selon Jean-Michel Aphatie. Surtout pour la veille, c’était un peu plus drastique.

Le journaliste a un peu ironisé en disant « Islam, rentrez chez vous ». D’ailleurs, il jauge que l’ex sniper de On n’est pas couché sur France 2 essaye de défriser son image. En même temps, il cherche également à se mettre au même niveau de Marine Le Pen qui est son adversaire de taille, toujours selon le journaliste.