Une affaire dans le passé met Jean-Pierre Pernaut et Nathalie Marquay en difficulté comme pour le cas d’Ophélie Meunier.

Dans ce sens, le tribunal avait décidé de veiller particulièrement sur l’animatrice de programme télévisé après la propagation de son reportage. Dernièrement, cette histoire reprend surface et l’ancien pape du 13 heures et son épouse se retrouvent rattraper par le passé.

Le reportage problématique d’Ophélie Meunier


En effet, en tant qu’animatrice engagée Ophélie Meunier recherche toujours un sujet intéressant pour captiver continuellement l’attention des fidèles téléspectateurs.

Dans ce sens, elle nous propose d’aborder le sujet de l’islamisme à Roubaix dans le cadre de Zone Interdite sur M6.

Par la suite, son reportage suscite des retours assez négatifs de la part des principaux concernés allant jusqu’à menacer sa vie.
Par conséquent, le tribunal décide de la garder sous surveillance en vue de la protéger face aux dangers qui l’entourent.

Apparemment, Jean-Pierre Pernaut et Nathalie Marquay en difficulté pour une affaire similaire traverse la même procédure pour assurer leur protection.

D’autres victimes entraînées dans cette affaire


En effet, les téléspectateurs réagissent face à ce fameux reportage qui devient très rapidement viral sur les réseaux sociaux.
Evidemment, pour ne prendre aucun risque, toutes les personnes présentes sur le plateau pour cette émission doivent rester sous protection.

Notamment, le cas de l’avocat Maitre Amine Elbahi qui apporte sa part d’explication dans l’élaboration de ce projet à grand risque.
Par ailleurs, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin ne ménage pas les efforts pour tirer au clair cette affaire troublante.

En même temps, toutes ces circonstances doivent certainement faire remonter chez Jean-Pierre Pernaut et Nathalie Marquay des souvenirs désagréables du passé.

Jean-Pierre Pernaut et Nathalie Marquay en difficulté


En effet, pour une autre affaire de terroriste, la famille de l’ancien pape du 13 heures avait traversé une situation éprouvante.
Dans ce sens, Jean-Pierre Pernaut et Nathalie Marquay en difficulté doivent rester cacher pendant près de trois mois pour leur sécurité.

Apparemment, la comédienne révèle sur TPMP « TF1 nous a mis des gardes du corps durant trois mois et demi ».
Notamment, les moindres faits et gestes des membres de la famille se retrouvent sous haute surveillance continuelle des policiers.
Certainement, personne ne souhaite se retrouver à leur place mais ils n’ont pas vraiment le choix pour préserver leur vie.