Le journaliste Jean-Pierre Pernaut malade du cancer était pendant les vacances avec sa femme Nathalie Marquay et ses enfants. C’est en mai dernier qu’un cancer est diagnostiqué et cela va de soi de dire que cette maladie lui complique la vie. Désormais, Jean-Pierre Pernaut doit affronter le quotidien avec cette maladie sans sa femme et ses enfants.

Des détails sur cette maladie


Jean-Pierre Pernaut, malade a été interviewé au journal du Dimanche. Il a alors parlé de son quotidien depuis qu’il est au repos mais aussi de sa solitude. C’est dans son domaine qui se situe dans les Yvelines qu’il séjourne en ne moment. Dans une large villa avec plus de 6 000m² de bois.

Cependant, contre toute attente, le mari de Nathalie Marquay ne veut aborder le sujet de sa maladie, notamment le cancer. Un ancien fumeur, Jean-Pierre Pernaut lutte aujourd’hui contre le cancer du poumon.

Jean-Pierre Pernaut malade, en tête à tête avec la nature


Depuis qu’il est malade, le journaliste se voue à une passion qui lui salit les mains, le jardinage. Jean-Pierre Pernaut raconte qu’il aimait en contact de la terre. Ils ont passé quelques jours aux Maldives avec sa famille et il en a pleinement en profiter.

Pour lui, pour se détendre, il fait du jardinage mais aussi s’occuper des plantes. Une de ses grandes passions est de voir ses plantes bien pousser.

Il se peut que Jean-Pierre Pernaut et Nathalie Marquay se décident à se marier. Sa femme Nathalie Marquay est devenue sa compagne depuis fort longtemps. Pour les 13heures du TF1, Jean-Pierre Pernaut a persuadé en justes termes de se marier avec sa compagne de longue date, Nathalie Marquay ce week-end.

Un soutien inégalable de Nathalie Marquay


En ce moment la femme du malade, Nathalie Marquay remarquera il n’apprécie. Le couple descendait rapidement et il pouvait profiter de sa nouvelle demeure. Il comprend parfaitement qu’il peut profiter de la nature et cela lui semble bien lui et il préfère tellement le contact de ses plantes.

Le journaliste continue de rester proche de sa famille, en attendant il continue de s’adonner à sa passion de la nature verte.

Même si sa lutte n’affiche rien, il est toujours important de prendre soin de la nature.