La santé ne semble pas être l’alliée des Pernaut dernièrement, avec Jean-Pierre Pernaut, la triste nouvelle pour Lou. Lou est la fille du journaliste et de Nathalie Marquay et est en même temps une influenceuse Instagram. Mais voilà qu’elle va partager la douleur de Lorie, dans une mauvaise nouvelle.

L’endométriose et les femmes


Il y a quelques temps de cela, Lorie avait affirmé et raconté son quotidien à cause de l’endométriose. Maman d’une petite fille, elle explique combien cette maladie pouvait être handicapante. Lou Pernaut est aussi atteinte de cette maladie.

C’est une maladie qui ne se cure pas et qui peut atteindre beaucoup de femmes. Cette inflammation au niveau de l’utérus provoque des douleurs abominables qui gâchent vraiment le quotidien des personnes atteintes. Sur Instagram, il y a quelques temps déjà, Lou Pernaut avait annoncé être atteinte de cette maladie.

Jean-Pierre Pernaut, triste nouvelle pour Lou


Il y a bientôt presque un an que Jean-Pierre Pernaut s’est vu diagnostiqué d’un cancer du poumon. Ce journaliste a alors commencé ses traitements comme il se doit. Cependant, le pape des 13 heures n’est pas le seul malade dans la famille. Lou Pernaut a aussi sa part de problèmes de santé.

Le magazine « France Dimanche » relate les déclarations de sa fille sur Instagram. 10% des femmes sont atteintes de cette maladie, c’est un chiffre assez importants tout de même et il est nécessaire de prendre des mesures. Cette pathologie gynécologique provoque et fait durer les douleurs atroces pendant les règles.

Témoignage de Lou Pernaut


Lou Pernaut, avec cette cause qui lui tient à cœur décide de partager ses ressentis vis-à-vis de cette maladie. Elle déclare que depuis qu’elle avait eu ses règles, elle avait non seulement vomi mais aussi a dû supporter des douleurs insoutenables à l’abdomen.

Mais à part Lou Pernaut, une autre artiste souffre aussi de cette maladie. Il s’agit de Lorie, et elle a partagé que cela en affectait même sa vie de famille. Ironique, Lou relève le fait que le fait de s’absenter à cause de ses règles n’était pas toujours recevable. Par ailleurs, elle se demande pourquoi le gouvernement ne fait pas d’effort pour reconnaître l’ampleur de cette maladie. Car en effet, c’est une maladie longue durée. Alors que l’assemblée nationale a fini par accepter.