Le monde de la chanson française est au cœur d’un énorme scandale. En effet, une enquête vient d’être ouverte suite à plusieurs plaintes pour agressions sexuelles à l’encontre d’un célèbre parolier. Détails.

Le monde de la musique dans la tourmente


Mercredi 10 mars, Yohann Malory, le célèbre parolier de plusieurs chanteurs comme Johnny Hallyday, Matt Pokora, Jenifer… a été placé en garde à vue. Une décision de la PJ dans le cadre de l’ouverture d’une enquête pour agressions sexuelles qui l’implique directement. Ainsi, le vendredi 12 mars, il a été soupçonné d’avoir commis ces actes par « administration de substance nuisible avec préméditation ». Donc, il a été mis en examen.

Celui qui a écrit plusieurs chansons des plus grands artistes a été laissé libre sous contrôle judiciaire. Par la suite, il a été placé sous le statut de « témoin assisté » par les faits dénoncés par une cinquième plaignante. Pour le moment, l’avocat de Yohann Malory n’a pas encore réagi une nouvelle fois. Toutefois, en janvier dernier, il s’est exprimé en expliquant que son client est « victime de publications calomnieuses et très évolutives sur les réseaux sociaux ». Pourtant, cette affaire dure.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Malory (@yohannmalory)

Yohann Malory dément les faits


Si l’on se remémore, le 6 octobre dernier, la chanteuse Lola Le Lann avait annoncé l’annulation de la sortie de son premier album. Pour cause, l’auteur de ses chansons n’est autre que Yohann Malory. Alors qu’à ce moment, elle avait reçu plusieurs témoignages accusant ce dernier d’agressions sexuelles. D’après les informations du Parisien, le parquet de Paris avait ouvert une enquête le 19 octobre dernier après le dépôt de plusieurs plaintes. Parmi elles, il y avait celle du mannequin Charlotte Lemay.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lola Le Lann (@lolalelann)

De son côté, Yohann Malory nie tout en bloc les accusations contre lui. Lors d’un entretien avec Le Parisien en janvier dernier, l’artiste a donné sa version des faits. Selon lui, il « subit un préjudice immense alors que je suis innocent. Mon nom a été sali». Pour cela, il a porté plainte pour « dénonciation calomnieuse ». Pour le moment, il est encore trop tôt pour se prononcer, mais espérons que justice soit faite pour les deux parties.