Le magazine people Ici Paris dédie sa Une afin de rapporter pour Jenifer que sa vie est un enfer dans sa dernière édition. Dans ce sens, la publication souligne que la maman de trois garçons est en danger au quotidien faute d’une addiction. Et pourtant, la célèbre chanteuse française apparait au top dans le cadre d’une interview pour livrer une confidence rassurante.

Jenifer accro à la cigarette


En effet, Ici Paris affirme à sa Une « Jenifer sa vie est un enfer », pour capter l’attention du public.

Dans ce sens, la maman de trois enfants se retrouve fragilisée par une addiction à la cigarette.
Par ailleurs, la publication se base sur les explications du médecin et chercheur au CHU de Lille, Philippe Amouyel.

Apparemment, le spécialiste affirme sur Europe 1 que rien ne vaut l’activité physique pour protéger son cœur.
Cependant, pas besoin d’être un sportif olympique, un temps de marche quotidien assure déjà le bon fonctionnement de notre cœur.

Jenifer sa vie est un enfer


D’un autre côté, Jenifer considérant que sa vie est un enfer selon Ici Paris ne respecte pas ces recommandations.

Par conséquent, la maman de trois garçons se sent déjà comme une vieille dame du haut de ses 39 années d’existence.
Dans ce sens, la célèbre chanteuse se focalise plus sur l’acceptation au lieu de se lancer dans le piège de la séduction.

Notamment, l’acceptation des rides sur son visage, de son corps qui vieillit, la rendant plus indulgente face au miroir.
Apparemment, l’artiste néglige son bien-être pour se consacrer aux les tournées, émissions, interviews et déplacements pour sa brillante carrière musicale.

Confidence rassurante


Et pourtant, Jenifer ne semble pas si fragilisée comme l’annonce Ici Paris dans une prise de parole auprès de Konbini.

Dans ce sens, elle ne répond pas à ces rumeurs sur sa santé mais effectue la promotion de son neuvième album.
Apparemment, la révélation de la première édition de la Star Academy ne manque pas de parler de la nouvelle promotion.

Notamment, la génération de la saison 1 en 2001 était beaucoup plus amateurs par rapport aux candidats pour cette éditions.
En même temps, à l’époque il n’y avait pas encore eu tous ces télécrochets comme nous pouvons le constater actuellement.