La prestation de Jenifer dans le premier prime de l’émission « Star Academy » aurait été sabotée par Nikos Aliagas et la production de TF1. En effet, ils auraient commis une grosse erreur alors que le programme aurait pu attirer encore plus de téléspectateurs.

Coup de gueule de Cyril Hanouna envers la production de TF1

Après avoir suivi le premier prime de « Star Academy », Cyril Hanouna n’a pas pu se retenir de s’exprimer sur son point de vue. Pour lui, Nikos Aliagas, l’animateur de l’émission ainsi que la production auraient commis une très grosse erreur. Pour la star de TPMP sur C8, la prestation de Jenifer aurait dû être diffusée plus tôt.

En effet, Cyril Hanouna a fait un petit débrief du programme de TF1 dans Touche Pas à Mon Poste sur C8. Il soutient le fait que la Star Academy aurait pu faire un carton d’audience si les responsables avaient choisi le bon timing pour l’arrivée de Jenifer sur scène. En fait, l’animateur ne comprend vraiment pas comment la chaîne en est arrivé à cette conclusion. Pour lui, l’audience aurait pu facilement atteindre les cinq millions si Nikos Aliagas et les autres n’avaient pas mis Jenifer à 23 heures 15.

Jenifer sabotée par Nikos Aliagas

L’animateur de C8 ne s’arrête pas là. Il a également souligné qu’il ne comprenait pas pourquoi l’émission a mis une fille que personne ne connaît et un gars qui danse que personne ne connaît pas non plus vers 21 heures 20. Avec sarcasme, il constaté que c’était extraordinaire comme décision. Pour Cyril Hanouna, Jenifer était la star du programme. Elle était la plus attendue et la plus emblématique et donc, elle n’avait pas sa place à 23 heures 15.

Selon toujours les propos du supposé compagnon de Kelly Vedovelli, cette décision de la production serait un sabotage envers Jenifer. Cependant, il a avoué que cela a quand même bien marché même si la situation aurait pu être bien meilleure.

D’ailleurs, en analysant la situation de plus près, Cyril Hanouna n’a pas du tout tort. Cela fait partie de ses habitudes de s’acharner sur les programmes de TF1 mais là il avait raison.