Après une attente presque impossible à vivre, la fille de Jessica Thivenin et Thibault Garcia est enfin née. Toutefois leur épreuve est loin d’être finie car la petite princesse présente des soucis de santé.

Après des mois de grossesse avec une grande complication, c’est dans la nuit de ce dimanche 22 Août que Jessica Thivenin a enfin donné naissance à son petit ange, Leewane. Un moment des plus formidables et merveilleux pour les parents de Maylone.

La naissance prématurée de la fille de jessica Thivenin

Après tant de crainte, de peur et d’inquiétude, la petite a enfin pointé le bout de son nez. En effet, à peine à sa 20 SA sa poche d’eau a été fissurée. La mère de Maylone a donc dû passer tout le moment de sa grossesse allongé au lit. Malgré qu’elle soit née prématurément, Leewane est arrivée en bonne santé, annonçait sa maman.

Aussi les heureux parents étaient tellement reconnaissants de pouvoir enfin prendre leur petite chérie dans ses bras. Mais la vie ne semble pas épargner Jessica Thivenin et son mari. Pendant que la maman profite de chaque seconde qu’elle passe à côté de sa fille, un problème est survenu. La petite Leewane manque d’oxygène.

Leewane est forcée de retourner à la Néonatalogie

Puisque la petite est née en pleine forme,ils ont rejoint leur chambre dans la maternité attendant le moment de rentrer. Ainsi Jessica avait senti que cette fois elle avait vécu une grossesse normale, contrairement à son premier enfant Maylone. Mais son émerveillement n’a pas duré car ils ont dû faire leurs valises et retourner à la Néonat. En effet, elle n’arrive pas à bien respirer parfois.

La candidate emblématique Des Marseillais a fait part à ses abonnées d’Instagram sa déception par rapport à la situation à laquelle sa petite fille doit faire face. <strong« Notre fille est obligée de repartir du côté de la Neonat parce qu’elle ne s’oxygène pas bien. » a-t-elle expliqué. Jessica Thivenin a aussi dit que sa langue colle au palais des fois,que cela empêche l’oxygène de circuler. Par conséquent, la petite avait besoin de plus de surveillance. Encore un coup dur que la merveilleuse maman doit surmonter, mais comme toujours, elle reste positive surtout qu’elle sait qu’elle peut compter sur l’appui de son mari.