Enceinte de son deuxième enfant, Jessica Thivenin est une nouvelle fois alitée. Pour cela, son compagnon, Thibault Garcia doit s’occuper de leur fils, Maylone. Une tâche qui reste compliquée pour le jeune papa qui reste traumatisé par les précédents problèmes santé du petit garçon.

Jessica Thivenin : une période compliquée à traverser


L’inquiétude règne chez Jessica Thivenin et Thibault Garcia. Il faut dire que les évènements négatifs s’enchainent pour le couple. Alors si la jeune femme est obligée de rester au lit à cause de sa nouvelle grossesse, elle ne peut pas s’empêcher de se préoccuper pour la santé de son fils, Maylone. En effet, comme beaucoup de mères de famille, elle s’est beaucoup occupée de son fils. Mais quand elle était obligée de le réanimer deux fois, elle doit passer le relais au père de famille.

Si sa nouvelle grossesse était un signe d’espoir pour Jessica Thivenin et son compagnon, c’est loin d’être le cas. Depuis quelques semaines, la jeune mère de famille doit faire face à plusieurs évènements agréables. La joie pour l’arrivée du deuxième enfant est tout de suite retombée. En effet, comme elle le rappelait sur un message Instagram, la première fois qu’elle est devenue maman n’avait pas été simple pour elle. En effet, elle était dans l’obligation d’être alitée pendant deux mois en raison de sa santé fragile. Ainsi, pour cette nouvelle grossesse, elle espérait que les choses se dérouleraient autrement. Malheureusement, sa dernière visite chez son médecin est porteuse de mauvaise nouvelle.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jessica Garcia (@jessicathivenin)

Les bons gestes au bon moment


En effet, le diagnostic du médecin est tombé : la jeune maman doit une fois de plus garder le lit pendant plusieurs semaines pour le bien de son enfant. Une annonce qui a effondré Jessica Thivenin. D’abord, car elle avait le projet de revenir bientôt en France, ce qui lui est désormais impossible. Puis, l’idée de savoir qu’elle ne pourra pas profiter de son fils Maylone et de s’occuper de lui chaque jour l’effrayait. En réalité, elle est inquiète de devoir confier leur fils à Thibault Garcia. Non pas parce qu’il est un mauvais père loin de là, mais, car leur fils a des problèmes de santé très sérieux.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jessica Garcia (@jessicathivenin)

La mère de famille a effectivement dû faire face à des évènements qui l’auront marqué à jamais. Depuis sa naissance, son fils, Maylone a déjà perdu connaissance à deux reprises. Face à la situation Jessica Thivenin avait donc dû réagir en lui donnant les soins rapides qui pouvaient lui sauver la vie. Alors qu’aujourd’hui, elle doit rester au lit, elle doit faire passer le relais à Thibault Garcia pour la surveillance de leur fils. Même si elle fait confiance en lui, la mère de famille sait comme quiconque que, quand on est face à ce genre de situation, on peut très vite perdre ses moyens. Pour cela, elle a des craintes.

« C’est hyper stressant » 


La jeune maman a donc livré un message poignant sur son état psychologique actuel : « Ça fait un mois que je ne suis pas sortie de la maison, depuis mon opération, je regarde les stories de mon mari depuis que je suis allongée. Je veux voir ce qu’il fait avec Maylone. Ça m’a trop touché quand il dit qu’il avait repris confiance en lui, je suis contente. Parce que c’est vrai qu’il n’avait pas du tout confiance en lui par rapport à Maylone. C’était une période difficile pour lui au début. Quand je l’ai réanimé les deux fois… Oui, deux fois, il y en a une qu’on n’avait pas déclarée. Même appeler les secours, il était perdu, il sait faire, mais il perd tous ses moyens, c’est hyper stressant ». On comprend mieux maintenant son stress par rapport à la situation actuelle.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jessica Garcia (@jessicathivenin)

Pour cela, Jessica Thivenin veut être plus prévoyante que possible pour remédier à toute situation. Ainsi, elle aurait rappelé son compagnon sur les bons gestes à adopter en cas de problèmes. D’après ses confidences : « Ce matin dans la piscine encore, je lui disais, tu te rappelles comment on fait, s’il tombe et qu’il est inconscient, etc. On se fait des petits rappels de secourisme, ça lui redonne confiance en lui ». Une situation qui est loin d’être agréable pour les deux parents malgré le beau soleil de Dubaï.