Johnny Depp a vécu des périodes difficiles. « Page Six » a partagé des anecdotes sur la jeunesse de ce célèbre acteur.

Il y a quelques jours, Page Six a fait une révélation sur une partie de la vie privée de Johnny Depp. Apparemment, l’acteur n’a pas eu une « vie en rose » durant son enfance. Les détails.

Il ne se soucie pas de son apparence physique

Dernièrement, l’ex de Vanessa Paradis ne prend pas vraiment soin de lui. En effet, on se souvient que lors de sa venue au Festival du film Karlovy Vary, sa tenue a fait parler le public. Ses photos ont d’ailleurs fait le tour sur les réseaux sociaux et ont reçus de nombreuses critiques.L’hebdo a même consacré un article pour parler de sa tenue durant le festival. «Ses fringues ? Il n’en change sans doute pas bien souvent », a indiqué le magazine sur ses colonnes.

Apparemment, l’acteur ne prend pas non plus la peine de soigner ses dents. « Les taches de tabac ont enlaidi ses dents », a affirmé Elisa Mello dans National Enquirer. En outre, le dentiste Anuj Kapadia a également indiqué dans le même hebdomadaire que les dents de Johnny Depp font « état d’une mauvaise santé et d’une hygiène dentaire déficiente ».

L’enfance difficile de Johnny Depp révélée

Le fixeur hollywoodien Paul Barresi a fait des recherches sur le grand acteur Johnny Depp. Cela dans le but d’obtenir des informations pour pouvoir réaliser la nouvelle série Discovery+ « Johnny Depp v Amber Heard ». Pour cela, il a découvert des documents évoquant que l’acteur de « Pirate des Caraïbes » a vécu une enfance difficile. En effet, quand ce dernier avait 15 ans, ses parents l’ont abandonné. En 1981, Betty Sue Palmer et John Christopher Depp ont d’ailleurs signé un document qui déclare : « L’épouse reconnaît par la présente que l’enfant mineur des parties… John C. Depp II est pleinement émancipé et autosuffisant ».

D’après le fixeur, Johnny Depp a commencé à prendre des substances toxiques et stupéfiantes dès l’âge de 11 ans. « Sa consommation de drog*e était un moyen d’échapper aux problèmes familiaux », a-t-il affirmé. Le père de Lilly Rose Depp était donc dans l’obligation de se débrouiller tout seul pour pouvoir survivre. On se souvient aussi que quand sa mère est décédée, Johnny Depp a avoué qu’elle était « l’être humain le plus méchant qu’il ait jamais rencontré ».