Ce mois de juillet s’annonce difficile pour notre pirate des Caraïbes. Le 7 juillet dernier, la première audience sur l’affaire « The Sun » a lieu. L’acteur doit tenter le tout pour le tout pour prouver son innocence. Mais voilà que le père de Lily Rose est accusé d’un tout autre crime.

Les révélations se font surprenantes pour cet acteur qui est particulièrement réputé. De quoi ternir son image ? Les détails dans les lignes suivantes !

Johnny Depp clame son innocence


Suite aux graves accusations du tabloïd anglais, The Sun, à l’encontre de Johnny Depp, l’ex de Vanessa Paradis poursuit le « News Group Newspapers » en justice. Il affirme qu’il n’a jamais levé la main sur Amber Heard, et sur n’importe quelles femmes d’ailleurs. Afin de prouver son innocence, il fait appel à son ex-femme Vanessa Paradis, pour plaider en sa faveur.

Ses arguments sont puissants. Il raconte des anecdotes dénonçant le style de vie indécent que mène Amber Heard. Il affirme que c’est lui qui a décidé de divorcer, ne supportons plus l’attitude de l’actrice.

Les enfants aussi se droguent chez les Depp


Mais les avocats du magazine people mettent sur le tapis des propos qui discréditent l’acteur. En effet, l’addiction de Johnny Depp pour l’alcool et la drogue n’est un secret pour personne. Cette tendance toxicomane a permis à ses adversaires d’étayer sa culpabilité concernant la violence.

Pour sa défense, il raconte alors les origines de sa dépendance. « Je n’ai pas eu une vie de famille vraiment stable ou sécurisante, il y avait beaucoup de problèmes à la maison, … Je crois que vers l’âge de 11 ans, j’ai réalisé que ces pilules calmaient ses nerfs, alors je les ai ramenées à la maison et j’en ai pris une. C’est là que tout a commencé » dit-il à la barre.