Depuis la mort de Johnny Hallyday, son patrimoine est devenu la cause des conflits entre sa veuve, Laeticia et ses ainés, David et Laura.

Un conflit persistant entre Laeticia Hallyday et Laura Smet


La fille de Johnny Hallyday et de Nathalie Baye se bat corps et âme pour obtenir sa part d’héritage depuis la mort de son père. Selon la comédienne, il lui revient de droit. Une bataille d’héritage qui a été très médiatisée et les rumeurs ne cessent de prendre de l’ampleur.

On ne peut pas dire le contraire ! Johnny Hallyday avait décidé de laisser tous ses biens à sa dernière femme, Laeticia Hallyday et leurs deux filles, Jade et Joy. Mais cette décision du rockeur a été contestée par ces deux ainés, David Hallyday et Laura Smet. Pour cela, frère et sœur ont mis en avant la loi française. Cette dernière qui stipule que toutes les possessions d’une personne décédée reviennent à ses enfants. D’autant plus qu’en 2018, le tribunal américain avait rejeté qu’une partie des biens de Johnny soit transférée au nom de Laeticia dans un trust américain. Une situation qui a boosté les héritiers du taulier à poursuivre leur combat auprès de la cour américaine.

Un énorme montant qui ne suscite pas les fantasmes


Néanmoins après plus de deux ans de bataille juridique, le clan Hallyday a pu trouver un accord concernant l’héritage du rockeur. Pourtant, cet accord a été jugé d’injuste par les témoins. Si l’on ne parlait que de David Hallyday qui ne voulait qu’une chose. En effet, le chanteur voulait avoir une partie des droits sur les albums de son père. Alors que le chanteur a renoncé à son souhait après plusieurs années de bataille !

En effet, plusieurs sources ont parlé d’une dette de 34 millions d’euros que Johnny Hallyday avait laissée à sa femme. Cette dernière affirme : « Sur les chiffres, il y a eu énormément de fantasmes ». Avant d’ajouter : « La réalité, c’est qu’il y a du patrimoine, peu de trésoreries et beaucoup de dettes ». Toutefois, Laeticia Hallyday n’a pas affirmé que ces montants avancés sont vrais ou faux. Malgré qu’elle devrait faire face à des problèmes financiers, la jolie blonde ne baisse pas les bras pour le bien de ses deux filles. « Je vais devoir rembourser la dette fiscale. C’est mon devoir, je l’accepte » a-t-elle déclaré.