La mort de Johnny Hallyday a totalement chamboulé la France. Seulement cette douleur s’est quelques peu apaisée lorsqu’un sosie vocal est apparu : Jean-Baptiste Guégan. Ce dernier est rapidement devenu le perçu comme le fils « musical » de Johnny Hallyday. Un titre qui lui permet d’atteindre la célébrité en un temps record.

Mais voilà que les choses dérapent méchamment pour le jeune artiste. En effet, la célébrité n’est pas toujours bénéfique lorsqu’on n’y est pas habitué. S’il va beaucoup mieux désormais, l’artiste a accepté de se confier sur le sujet il y a quelques jours. On vous donne les détails.

Célèbre du jour au lendemain !


C’est à la suite de « La France a Un Incroyable Talent » que Jean-Baptiste Guégan se fait connaître du grand public. Pour lui, ce qui n’était qu’une participation pour tenter sa chance est devenue un véritable tournant dans sa vie. En effet, il a rapidement commencé à devenir célèbre. Il a d’ailleurs enchaîné les concerts et la sortie de son album a fait un véritable succès.

Mais la popularité qu’il a reçue n’est pas sans conséquence. La pression et la fatigue aurait pousé le chanteur à prendre les mauvaises décisions. Et comme le Taulier, il aurait commencé une terrible descente aux enfers dont il n’a plus peur de parler aujourd’hui.

L’alcool, son pire cauchemar !


Face à une situation qui commence à lui échapper totalement, Jean-Baptiste Guégan décide de se lancer dans un total changement de vie. Il enchaîne alors les soirées alcoolisées où la boisson et de nombreuses autres substances dangereuses sont au rendez-vous. De quoi changer sa vie drastiquement.

Mais cet enfer aux alcools n’était pas sans raison. Jean-Baptiste Guégan nous confie d’ailleurs que « c’était sa seule amie » à cette époque. Une triste situation qu’il a quand même réussit à se sortir. De quoi le rendre fier désormais.