Même après leur séparation, Juan Arbelaez irrite encore Laury Thilleman. Cette fois, il s’est illustré d’un comportement impardonnable en publiant une photo choquante sur les réseaux sociaux. Le top chef devient la cible des critiques.

Juan Arbelaez irrite Laury Thilleman


Après sept années de relation d’amour, Juan Arbelaez et Laury Thilleman ont décidé de poursuivre leur vie chacun de leur côté. Le chef cuisinier avait même fait le déplacement en Colombie en solitaire, son pays natal, pour célébrer les fêtes de fin d’année.

D’ailleurs, il a fait part à sa communauté virtuelle qu’il a accueilli un nouveau membre dans sa famille. Il a donc présenté son chien qu’il a nommé Paletinnn. La photo en question a fait beaucoup réagir les internautes. Nombreux ont critiqué Juan Arbelaez. Surtout que son comportement pourrait attirer la colère de son ex Laury Thilleman.

Juan Arbelaez fracassé sur les réseaux sociaux


La photo de Juan Arbelaez sur Instagram avec son chien a irrité les internautes. De surcroit, Laury Thilleman partagerait surement leurs avis. Pour mémoire, la miss France 2011 serait exaspérée surtout qu’elle est très engagée pour la protection animale.

Mais quel est ce détail qui ne passe pas sur la photo ? En effet, il s’agit du collier ou plutôt les chaines de son chien Paletinnn. Les internautes estiment que le collier en métal pourrait faire du mal au chien lorsqu’il est attaché. Surtout qu’il semblait trop serré et trop lourd. Certains internautes ont même évoqué la torture.

L’engagement de l’ancienne Miss félicité


En publiant une photo de lui avec son chien, Juan Arbelaez irrite Laury Thilleman ainsi que ses abonnés sur Instagram. Surtout que son ex-femme est très engagée pour la protection animale. De surcroit, après la crise sanitaire, elle aurait écrit une lettre ouverte adressée au président de la République.

L’ancienne reine de beauté demandait à Emmanuel Macron de donner son accord pour reprendre les adoptions d’animaux dans les refuges et auprès des associations de protection animale. À noter que durant la pandémie, le gouvernement a suspendu l’adoption des animaux.

Par conséquent, Laury Thilleman aurait pris cette initiative afin de mettre fin à une vague d’euthanasies d’animaux.