Julien Cohen est au plus mal à cause de son émission. En effet, en ce moment, bon nombre de téléspectateurs menacent de boycotter le programme. Quelle situation a provoqué ce genre d’engouement ?

Le comportement de Julien Cohen lui a valu la foudre des internautes


Sophie Davant et Affaire conclue ont réussi à faire aimer les objets antiques aux Français. Julien Cohen fait partie de l’équipe de cette émission et de l’animatrice. L’antiquaire est bien connu pour ses lunettes bleues, mais aussi pour ses sens de la mode. Chose qui fait que ses fans le couvrent d’éloges. Effectivement, il se vante même des courriers qu’il reçoit de ses admiratrices au plus grand regret de sa compagne Karine.

Malheureusement, le brocanteur a connu une baisse considérable de sa cote de popularité. En analysant bien la situation, il est assis sur un siège éjectable. De plus, il devrait écouter un peu plus les remarques des vendeurs conquérants les objets vendus. Si l’on se remémore, c’est ce genre de situation qui a fait couler la carrière de Pierre-Jean Chalençon. Vraisemblablement, il y a quelques jours, Julien Cohen va une fois encore agacer sa communauté. Il s’en est pris à Pascal en pointant du doigt sa coupe de cheveux.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Affaire Conclue (@affaireconclue)

Un vendeur et des téléspectateurs choqués


Pour cette fois, Pascal était plus que remarquable. Toutefois, Julien Cohen décide de marteler tout haut ce que d’autres pensent tout bas. « Moi j’hésitais avec un petit nom asiatique. Avec ce que vous avez au-dessus de la tête, c’est soit le samouraï, soit le sumo » avait-il balancé. À première vue, ces propos sont loin de plaire à Pascal. « Si c’est sumo, on ne va pas être copain, mais samouraï, j’adore bien », réplique-t-il au brocanteur. En même temps, il avait soulevé la manche de sa chemise et l’on découvre un joli tatouage.

Après cette frappe, au lieu de s’excuser, il s’en est pris à ses collègues. Bien évidemment, son comportement lui a valu des critiques de la part des téléspectateurs sur les réseaux sociaux. Selon ces derniers, il ne s’investit pas convenablement auprès des vendeurs. Le brocanteur ne fait que critiquer la coiffure des participants. Cependant, il sait se montrer dans certaines situations. Mais cette fois, le public veut qu’il change de comportement sous peine d’être viré du programme. Or à ce niveau, ils sont loin de lui pardonner ses écarts de conduite. Hélas, son départ risque de chambouler Affaire conclue.