Connu pour ne pas avoir la langue dans sa poche, Julien Cohen n’hésite pas à dire les fonds de sa pensée. Mais quand l’acheteur d’Affaire conclue ose critiquer, ses fans le recadrent sèchement.

Un week-end gâché


Pour profiter du peu de liberté qu’il nous reste, Julien Cohen s’offre un week-end en amoureux. Loin du stress du quotidien et du plateau d’Affaire conclue, il passe du bon moment avec sa femme, Karine. Malheureusement pour lui, tout ne se passe pas comme prévu.

En effet, arrivé sur les lieux, il constate que ce n’est pas vraiment à ce à quoi il s’attendait. Pour cela, il n’a pas hésité à partager sa déception avec ses fans. Mais, à sa grande surprise, ces derniers vont lui recadrer.

Julien Cohen avait lancé : « Je suis dans la baie de Somme, il fait un temps de m*rd*, mais pire qu’en Angleterre ». En effet, l’ami de Sophie Davant voulait expliquer à ses fans que son programme tombe à l’eau. Il avait expliqué : « On devait aller voir les phoques, mais il faut des bottes. Ça sent le programme de m*rd*. Il est 14 h, je suis gelé ».

Comme à son habitude, l’acheteur d’Affaire conclue va pousser un coup de gueule. Selon lui : « Non seulement la baignade est interdite, mais il y a aussi la promenade interdite, enfin dangereuse. Ils mettent qu’il ne faut pas voler les phoques, faudrait être con pour voler un phoque en même temps. Il va falloir faire le chemin dans le sens inverse, il y a 8 kilomètres. La mer monte. Il va falloir aller marcher dans l’herbe». Mais pour les habitants de la région, c’était une insulte de leur patrimoine que le brocanteur avait fait. Par la suite, il a pensé à publier une autre vidéo pour s’expliquer, mais le mal est déjà fait !

Julien Cohen dézingué par ses fans


Pour preuve, un journaliste du courrier Picard va le dézinguer. Ce dernier avait lancé : « Il n’y a qu’un fêlé de Parigot pour venir en tenue de brunch sur la Manche en hiver… […] Cher monsieur que je ne connais pas, votre discours ne m’engage pas à faire conversation avec vous ». Par la suite, il a rappelé à Julien Cohen que l’hiver est loin d’être terminé. Avant d’ajouter qu’en raison de la crise sanitaire, ce n’est vraiment pas le moment de faire du tourisme. Mais, ce n’est pas tout, il a gardé le meilleur pour la fin. En effet, ce journaliste a indiqué à l’acheteur d’Affaire conclue que s’il n’est pas content, il peut revenir d’où il vient.

Pour le moment, Julien Cohen n’a pas encore réagi, mais connaissant son tempérament, il va surement répondre cash…