Avant la disparition de Grégory Lemarchal, Karine Ferri, la célèbre animatrice a été sa dernière compagne. Elle est resté près de lui jusqu’à son dernier souffle, c’est tout à fait naturel, qu’elle reprend le flambeau de son combat. Elle poursuit la lutte contre la mucoviscidose 14 ans plus tard.

Une idole pour les jeunes, emportée par la maladie


Grégory Lemarchal est le grand gagnant de la Star Academy saison 4, à l’époque il avait 20 ans, et déjà c’était une star. Karine Ferri tombe sous son charme et les deux entretiennent une histoire d’amour brisée par la maladie. Le 30 avril 2007, il s’éteint à cause de la mucoviscidose.

Comme l’amour était plus fort que le reste, l’animatrice reste à ses côtés jusqu’au bout. La disparition tragique du chanteur bouleverse tout, y compris sa campagne de l’époque. L’engouement médiatique à cet effet s’ajoute au combat mais Karine Ferri tient bon.

Au lieu de se morfondre sur la mort de son compagnon, elle décide de fonder l’association Grégory Lemarchal pour la lutte contre la mucoviscidose. Jusqu’à aujourd’hui, l’animatrice continue d’apporter sa pierre à l’édifice.

Karine Ferri et Grégory Lemarchal dans une idylle arrêtée par la maladie


Les deux tourtereaux étaient éperdument amoureux l’un de l’autre. Pour témoigner de cet amour, Karine Ferri garde le tatouage avec l’initial de leurs prénoms G et K, sur son poignet gauche.

Le destin apporte à Karine Ferri l’homme de sa vie, le footballeur Yoan Gourcuff, avec qui elle a deux enfants. Il soutient Karine Ferri qui continue de respecter la promesse qu’elle avait faite à Grégory Lemarchal.

Un engagement pour lequel il faut parfois faire des sacrifices


Karine Ferri ne s’étale pas sur les réseaux sociaux concernant sa vie intime, elle choisit les détails qu’elle souhaite mettre en avant.

Présente dans le paysage audiovisuel depuis de longues années maintenant, elle sait se mettre devant la médiatique quand il le faut.

C’est toujours avec beaucoup de courage et de force qu’elle garde ses promesses, même 14 ans plus tard. Toujours est-il que la lutte contre la mucoviscidose continue.