En ce moment, Kate Middleton serait à bout et fatiguée par ses nombreuses responsabilités. Depuis l’accession de Charles au trône, l’épouse du prince William a effectivement hérité de nouveaux patronages.

Kate Middleton à bout et fatiguée du protocole

Maintenant que le roi Charles III est sur le trône, Kate Middleton est officiellement promue au titre de princesse de Galles. Malgré ce titre alléchant, être une princesse ne serait pas de tout repos. D’ailleurs, la femme du prince William accuserait le coup. Elle serait complètement épuisée par les différents protocoles et les exigences du Palais.

Selon les affirmations de Katie Nicholl, une spécialiste des têtes couronnées, Kate Middleton serait souvent de corvée de galas. Le roi lui imposerait beaucoup de responsabilités et compterait beaucoup sur les efforts de sa belle fille. Pourtant, il ne l’aurait pas toujours porté dans son cœur. En effet, le roi Charles III aurait quelques fois été agacé que les robes de cette dernière attiraient plus l’attention des médias que ses bonnes actions à lui.

La princesse de Galles au bout du rouleau

En ce moment, la princesse de Galles et son beau-père s’entendraient très bien. Le souverain de 75 ans compte d’ailleurs sur elle sur de nombreuses choses. Malgré sa bonne volonté, elle n’en pourrait plus. D’après une source citée par Oops, Kate Middleton serait fatiguée du protocole et de son agenda surchargé. Elle n’aurait plus une minute à elle depuis qu’elle a reçu son nouveau titre.

D’après le magazine New Idea, un jour, elle pourrait craquer et déballer certaines informations personnelles. En effet, Kate serait loin d’être une oratrice. Elle aurait tendance à perdre ses nerfs à chaque fois qu’elle doit s’exprimer en public. Par contre, elle est plus à l’aise durant les interviews. Ainsi, pour qu’on la laisse tranquille, elle est fort possible qu’elle envoie deux ou trois missiles ironise le média.

Quant au prince William, il n’a jamais été un grand fan de la philosophie royale « ne jamais se plaindre, ne jamais expliquer » de sa défunte grand-mère. Autrement dit, il soutiendrait son épouse dans sa démarche si elle compte un jour lâcher prise.