Kate Middleton échappe au pire par rapport aux divagations de Donald Trump lors de son passage à Buckingham Palace. Dans ce sens, il y a quelques années le prince William se froisse par les propos de l’ancien président américain. En même temps, le duc de Cambridge en veut à Donald Trump d’avoir ouvertement insulté sa maman à une époque.

Donald Trump à Buckingham Palace


En effet, l’ancien président américain possède une certitude comme quoi toutes les femmes ressentent de l’attirance envers lui.
Dans ce sens, le magazine Public rapporte ce propos qu’il estime crédible dans son numéro en date du 6 mai.

Apparemment, Donald Trump souffre d’une sorte de pathologie qui lui procure cette certitude à propos des femmes.
Notamment, il s’agit de l’érotomanie, un trouble psychologique obsédante qui se caractérise par cette conviction que les autres le trouvent attirant.

Par ailleurs, le mari de Melania Trump rapporte un diner officiel à Buckingham Palace à la télévision britannique en 2005.

William froissé par ses divagations


En effet, cette pathologie dont souffre Donald Trump agace fortement les personnes touchées par ses propos considérés comme insultantes.
Dans ce sens, le prince William ne supporte pas une divagation portée à l’encontre de sa maman la princesse Diana.

Par conséquent, Kate Middleton échappe au pire en évitant de croiser l’époux de Melania Trump érotomane à Buckingham Palace.

En même temps, la reine d’Angleterre et Camilla Parker Bowles décident tout de même de le convier en 2019.
Par la suite, l’ancien président américain en déduit pue les deux femmes se battent pour tenter de capter son attention.

Kate Middleton échappe au pire


En effet, Kate Middleton échappe au pire comme fort heureusement elle n’assiste pas à ce diner officiel à Buckingham Palace.
Par conséquent, Donald Trump qui croit que toutes les femmes ressentent de l’attirance envers lui ne la mentionne pas.

Dans ce sens, l’ancien président américain souffrant de cette pathologie d’érotomanie développe la mauvaise habitude de toujours sexualiser les femmes.
En même temps, l’époux de Melania Trump semble oublier que les hôtes doivent toujours se montrer courtois envers leurs invités.

Notamment, la publication rajoute que Melania peut rester sereine comme Queenie et Camilla n’ont pas l’intention de piquer son mari.