Kate Middleton et le prince William grièvement blessés au cours de leur visite officielle aux Caraïbes enfreignent les règles. Dans ce sens, la duchesse de Cambridge transgresse le code portant sur la tenue vestimentaire des membres de la monarchie. En même temps, le duc et la duchesse effectue cette tournée dans le cadre du jubilé de platine de la reine.

Kate Middleton et le prince William grièvement blessés


En effet, l’image de Kate Middleton et le prince William grièvement blessés se retrouve entaché ces dernières semaines sur les réseaux.
Dans ce sens, en pleine tournée dans les Caraïbes, les internautes ne les ménagent pas en critiquant leur manière d’agir.

En même temps, un expert qui analyse la vie des têtes couronnées nous partage son avis à propos de ces événements.
Apparemment, le duc et la duchesse de Cambridge doivent surmonter l’effet d’une « série de catastrophes de relations publiques ».

Par ailleurs, les erreurs de communications dans le cadre de cette tournée pour le jubilé de la reine les troublent.

Une attitude déplacée aux Caraïbes


En effet, Kate Middleton et le prince William grièvement blessés suite à leur tournée dans les Caraïbes attire la curiosité.

Dans ce sens, la duchesse de Cambridge « enfreint trois des règles protocolaire » au cours d’une seule journée à Belize.
Apparemment, dans le cadre d’une visite à Belize, le choix du style vestimentaire de la duchesse ne respecte pas les règles.

Notamment, elle porte une robe à fleurs pour effectuer une visite dans une ferme de cacao et le village de Hopkins.
En d’autres termes, cette robe créée par Tory Burch affiche les couleurs du drapeau du pays, rouge, blanche et bleue.

Le code vestimentaire de la monarchie


En effet, cette robe à fleurs subit le même sort que la robe bleue qui entraîne une discussion polémique concernant l’Ukraine.

En même temps, en plus de ce choix vestimentaire Kate Middleton effectue un autre faux-pas vis-à-vis du code de la monarchie.
Dans ce sens, l’épouse du prince William de Cambridge opte pour des chaussures à bout ouvert lors de cette visite.

Et pourtant, ce style de chaussures ne convient strictement pas pour les visites officielles compte tenu de son engagement royal.
De plus, la maman de George choisit de porter un talon compensé que la reine elle-même ne valide strictement pas.