Kate Middleton et Prince William, moment fâcheux, ils donnent des surnoms ridicules aux Sussex et ça ne passe pas ! Les Cambridge auraient froissé les Sussex… Une nouvelle révélation sur le quotidien des couples royaux les plus célèbres d’Angleterre.

Kate Middleton et Prince William, moment fâcheux, ils donnent des surnoms ridicules aux Sussex


Entre les murs du palais, les tensions semblent toujours présentes entre le prince William et son frère le prince Harry. Des petits surnoms pas vraiment sympas circuleraient dans les couloirs. Selon un proche de la famille royale britannique, le duc et la duchesse de Cambridge auraient affublé la famille Sussex d’étranges surnoms. Des propos rapportés auprès du magazine australien Woman’s Day.

Aussi, Meghan Markle aurait comme petit surnom MeMe et son époux, Hasbeen. Des petits surnoms qui seraient arrivés aux oreilles des intéressés et qui auraient fâché les parents d’Archie et de Lilibet. Rappelons que Kate « n’a pas oublié » le comportement de Meghan Markle à son égard. On se rappelle de l’épisode en date de mai 2018 lors du mariage de Harry et de Meghan. Quelques jours avant la cérémonie Kate a été très contrariée concernant les robes de demoiselle d’honneur et le caractère de sa nouvelle belle-sœur.

Surnoms et révélations choc de leurs années collège


Concernant ses allégations, le Palais n’a fait aucun commentaire. Quant à l’épouse du prince William, celle-ci s’est laissée aller à des confidences sur ses années collège lors d’une visite officielle à une école. Il y avait des cochons d’Inde et elle s’était rappelée son enfance notamment les surnoms qu’elles avaient, elle et Pipa. « On avait deux cochons d’Inde. L’un s’appelait Pip et l’autre Squeak. Ma sœur est devenue Pip et moi Squeak. » Des surnoms qui s’inspireraient des bruits que faisaient les rongeurs.

Emportée par ses joyeux souvenirs d’enfance, la duchesse de Cambridge a ajouté « J’ai absolument adoré le temps que j’ai passé ici. Ces années comptent comme certaines des plus belles années de ma vie. En fait, j’ai tellement aimé çà que quand je suis partie, j’ai annoncé à ma mère que que je reviendrai comme enseignante.«