La révélation d’un secret familial représente pour Kate Middleton et William immense pression sur leur fils George, héritier du trône. Dans ce sens, le duc et la duchesse de Cambridge prennent la décision de tout lui révéler en 2020. En même temps, un spécialiste des têtes couronnées apporte son point de vue à ce propos dans son ouvrage.

Kate Middleton et William immense pression sur George


En effet, Kate Middleton et William redoutant une immense pression pour leur fils décident de lui apprendre une nouvelle importante.

Dans ce sens, cette révélation va chambouler à tout jamais la vie du petit garçon de 7 ans.
Apparemment, le duc et la duchesse de Cambridge choisissent la manière franche pour évoquer le sujet avec l’héritier du trône.

Notamment, il se retrouve en troisième position dans l’ordre de succession et doit connaître son futur statut et ses responsabilités.
En même temps, les parents de George ne veulent strictement pas que leur fils s’embrouille face à la pression.

L’avis d’un spécialiste


En effet, l’historien Robert Lacey partage son point de vue à propos de ce secret familial révélé au prince George.

Dans ce sens, cet expert affirme que prendre cette décision représente pour Kate Middleton et William une immense pression.
Apparemment, le duc de Cambridge veut garder strictement confidentiel le moment où il annonce la grande nouvelle à son fils.

Notamment, dans le cadre d’une version mise à jour de son ouvrage, l’auteur de Battle of Brothers partage son avis.
En même temps, ce spécialiste des têtes couronnées espère que le prince George va accepter de raconter cette histoire plus tard.

Un secret familial dévoilé


En effet, Kate Middleton et le prince William informe leur fils sur son futur statut de roi et ses responsabilités.
Dans ce sens, le duc et la duchesse de Cambridge choisissent le septième anniversaire du garçon pour lui en informer.

Notamment, ils décident de lui détailler sa future vie pour éviter qu’il s’embrouille face à la pression dans l’avenir.
Apparemment, par rapport au service et au devoir en tant qu’hériter en troisième position dans l’ordre de succession.

Cependant, l’historien n’a pas précisé comment le petit garçon a appris cette nouvelle ni comment il a réagi.